Vincent Boutin

La Ville achètera l’aréna de Brompton

La Ville de Sherbrooke achètera l’aréna Philippe-Bergeron, situé dans le district de Brompton. Elle effectuera la transaction au moment où des travaux pour le remplacement du système de réfrigération, de l’éclairage et des bandes de la patinoire sont nécessaires.

« On se souvient peut-être que cet été on a refait le centre Julien-Ducharme. On a reçu pour l’année prochaine une subvention pour Eugène-Lalonde pour changer le système de réfrigération en lien avec le protocole de Montréal, selon lequel on doit sortir le fréon de nos arénas pour des raisons environnementales. Dans notre liste de suivis, nous sommes rendus à l’aréna Philippe-Bergeron », explique le président du comité du sport et du plein air, Vincent Boutin.

« Ce qu’il faut dire, c’est que c’est un OBNL qui est propriétaire. La subvention ne peut être qu’à hauteur de 75 % [quand un OBNL est propriétaire]. On a fait une étude de faisabilité et le montant [des travaux] oscille autour de 2,1 M$, ce qui fait que l’OBNL devait trouver un demi-million. Malheureusement, la capacité financière de l’organisme pour faire ces rénovations n’était pas au rendez-vous. »

Après des vérifications de la Ville, il semble que l’OBNL risque également de manquer de liquidité, à moyen terme, pour assurer les activités à l’aréna. « Nous ne sommes pas dans une situation de mauvaise gestion, au contraire. C’est simplement qu’un aréna, ce n’est pas quelque chose qui est financièrement rentable. C’est un sevice comptant pour la population. »

Pour cette raison, la Ville a donc l’intention d’acheter le bâtiment, mais ne pourra pas procéder avant de déposer la demande de subvention, puisque celle-ci doit être déposée au plus tard le 26 octobre. Dans sa lettre, la Ville inscrira néanmoins ses intentions de devenir propriétaire de l’aréna à court terme.

« Soyez sans crainte, comme pour le Centre récréatif de Rock Forest, il y aura un dossier complet présenté au conseil municipal avec la valeur complète du bâtiment, le montant de la dette et la valeur des investissements à venir de manière à ce nous prenions la meilleure décision possible », dit Vincent Boutin.

Selon les documents déposés lundi au conseil municipal, il semble que la Ville devra assumer 1 330 000 $ pour la rénovation de l’aréna alors que la contribution financière du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur atteindrait 770 000 $.

Selon le site de la Ville, le bâtiment situé au 50, rue du Docteur-Allard, a été construit en 1977 et est évalué à 1 521 600 $.

Les élus avaient effectivement résolu d’acheter le Centre récréatif de Rock Forest en 2015 pour environ 3,2 M$ en incluant le capital et les intérêts de la dette hypothécaire.