La Tribune
Si le maire Steve Lussier souhaite respecter sa promesse de se départir de la place Nikitotek, la Ville devra obtenir l'approbation du ministre des Affaires municipales et rembourser une partie des subventions obtenues des gouvernement fédéral et provincial.
Si le maire Steve Lussier souhaite respecter sa promesse de se départir de la place Nikitotek, la Ville devra obtenir l'approbation du ministre des Affaires municipales et rembourser une partie des subventions obtenues des gouvernement fédéral et provincial.

La vente de la place Nikitotek poserait un défi

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Vendre la place Nikitotek serait plus difficile que de simplement y apposer une pancarte « à vendre ». Si le maire Steve Lussier souhaite respecter sa promesse de se départir de la scène extérieure du centre-ville, il devra obtenir l’approbation du ministre des Affaires municipales et rembourser une partie des subventions obtenues des gouvernements provincial et fédéral.