Le nouveau DG aura à relever les nombreux défis que pose le virage numérique dans un contexte où la concurrence des géants du web (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) s’accentue d’année en année.
Le nouveau DG aura à relever les nombreux défis que pose le virage numérique dans un contexte où la concurrence des géants du web (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) s’accentue d’année en année.

La Tribune se lance en quête de la «perle rare»

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
La Tribune est à la recherche d’un nouveau directeur général qui sera en mesure de « relever le défi du virage numérique, essentiel à sa relance », a fait savoir mercredi le président du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité La Tribune, Jean Perrault.

L’appel de candidatures destiné à trouver « la perle rare » a été lancé maintenant afin que le nouveau DG puisse assumer pleinement ses fonctions à compter du 1er janvier 2021, a indiqué M. Perrault. 

Le nouveau directeur général succédera ainsi à Maurice Cloutier, qui assumait cette fonction depuis la création de la coopérative en début d’année. 

« Maurice a connu des ennuis de santé dernièrement qui l’ont amené à prendre un congé de maladie. Mais ce n’est pas pour ça qu’on va en appel de candidatures à ce moment-ci, a tenu à préciser Jean Perrault. Son contrat se termine à la fin de l’année et Maurice nous avait déjà informés qu’il allait quitter à la fin de son contrat, une fois que la coopérative allait être installée. C’est là où on en est actuellement. »

En l’absence de Maurice Cloutier, l’intérim a été confié à René Béliveau, directeur principal Production et Technologies de l’information.

Le nouveau DG aura à relever les nombreux défis que pose le virage numérique dans un contexte où la concurrence des géants du web (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) s’accentue d’année en année.

« Ce qu’on espère, c’est de trouver un homme ou une femme qui va pouvoir nous aider à naviguer dans cet environnement-là où tous les Google et Apple de ce monde nous prennent nos contenus, les rediffusent, sans nous verser un sou. Une personne qui va pouvoir gérer un modèle d’affaires où dorénavant 80 % de nos revenus vont provenir des abonnements plutôt que de la publicité, comme c’était le cas auparavant. »

Le nouveau DG aura aussi à assurer le bon fonctionnement du journal qui compte aujourd’hui une cinquantaine d’employés, dont plus de la moitié sont rattachés à la production de contenus journalistiques.

« On a la plus grosse salle de nouvelles de la région. Nos journalistes produisent chaque jour des nouvelles crédibles et de qualité. Le rôle de notre futur DG va être de mettre en valeur ce qu’on produit et d’entretenir des liens avec nos lecteurs et toute la communauté qui nous appuie dans les défis que nous avons à affronter », a précisé l’ancien maire de Sherbrooke.

« Ce sont des gros défis, mais on est confiants de pouvoir trouver la perle rare qui va nous aider à les relever », a souligné Jean Perrault.

Le mandat a été confié à la firme Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT).