Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ce sont 100 nouveaux cas et trois décès qui se sont ajoutés au bilan estrien de COVID-19 samedi.
Ce sont 100 nouveaux cas et trois décès qui se sont ajoutés au bilan estrien de COVID-19 samedi.

La tendance des 100 nouveaux cas par jour se maintient en Estrie

Mireille Vachon
Mireille Vachon
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La tendance se maintient dans la région sociosanitaire de l’Estrie : 100 nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan samedi, alors que le nombre s’élevait à 101 vendredi et à 95 jeudi. Trois nouveaux Estriens ont également succombé aux complications de la COVID-19.  

Les trois décès sont survenus respectivement à la RPA Les Jardins de Pinecroft (RLS de Memphrémagog), à l'Hôpital Fleurimont (RLS de Sherbrooke) et au CHSLD d'East Angus (RLS du Haut-Saint-François), portant le total à 225 décès en Estrie depuis le début de la pandémie.

La région de Sherbrooke demeure la plus affectée en ce qui concerne les nouveaux cas avec une hausse de 44, suivie de la Haute-Yamaska (+17), puis de La Pommeraie (+9).

Du côté des hospitalisations, 68 des 79 lits dédiés à la COVID-19 sont actuellement occupés, dont 10 lits sur 25 aux soins intensifs. Notons que des patients en provenance d’autres régions du Québec occupent présentement trois lits dans les hôpitaux de l’Estrie.

En Estrie, un total de 136 470 personnes ont été testées depuis le début, tandis que 6537 doses de vaccin ont été administrées jusqu’à maintenant sur un total de 137 856 doses en tout au Québec.

Même si la situation semble se stabiliser, « nous sommes encore loin de la zone orange », avait rappelé le Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique de l’Estrie, vendredi.

La COVID dans les écoles 

Alors que l’école primaire a recommencé lundi dernier, deux éclosions de moins de cinq cas ont été répertoriées vendredi après quatre jours de classe, soit à l’École Moisson d’Or (Haute-Yamaska) et à l’École Sylvestre (Sherbrooke).

L’école secondaire recommence quant à elle le lundi 18 janvier. Il est encore trop tôt pour savoir si le début des classes fera une grosse différence dans la propagation de la COVID-19 ou non.