La Société de transport de Sherbrooke passera à l’horaire d’été le 6 avril prochain.
La Société de transport de Sherbrooke passera à l’horaire d’été le 6 avril prochain.

La STS passera à l’horaire d’été

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La Société de transport de Sherbrooke passera à l’horaire d’été le 6 avril prochain, selon des informations rapportées par Radio-Canada que La Tribune a pu confirmer en soirée jeudi. Le conseil d’administration a pris cette décision à huis clos lors d’une réunion spéciale jeudi après-midi.

La baisse d’achalandage liée à la COVID-19 aura donc convaincu les administrateurs d’adopter un horaire réduit pour le transport en commun. L’horaire d’été devait entrer en vigueur le 29 juin.

Le président de la STS, Marc Denault, a refusé de dévoiler les conclusions de la réunion avant que les chauffeurs ne soient avisés. La Tribune a néanmoins appris qu’il n’y aurait pas de mises à pied malgré les nouveaux horaires.

En début de semaine, on confirmait que l’achalandage avait diminué d’au moins 70 % dans les autobus de la STS, notamment en raison de l’absence des étudiants.

Pour protéger ses chauffeurs, la STS demande maintenant aux usagers d’entrer dans les autobus par la porte arrière. Une boîte est installée près de la corde qui limite l’accès des clients à l’habitacle du chauffeur pour percevoir les paiements et les jetons. Les clients doivent continuer de valider leur titre de transport, mais le transport est réalisé sur l’honneur. Des vérifications aléatoires peuvent survenir pour valider les titres de transport. Les billets de correspondance sont éliminés. On se fie ainsi à l’honnêteté des clients.