La direction de la STS a annoncé une série de mesures, même si, à l’heure actuelle, le risque de contracter le virus est jugé faible.
La direction de la STS a annoncé une série de mesures, même si, à l’heure actuelle, le risque de contracter le virus est jugé faible.

La STS en mode nettoyage

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La Société de transport de Sherbrooke (STS) passe au mode nettoyage afin de combattre la propagation du coronavirus dans ses autobus et installations. On ne suspend pas le service de transport en commun.

La direction de la STS a annoncé une série de mesures, même si, à l’heure actuelle, le risque de contracter le virus est jugé faible, mentionne-t-on. La prudence et la prévention sont de mise, note Patrick Dobson, directeur général.

Plusieurs actions sont mises en place, dont le nettoyage quotidien de l’habitacle chauffeur, des mains courantes dans les autobus, l’intensification du nettoyage des stations, et l’installation de distributeurs de désinfectants supplémentaires.

De plus, l’activité de consultation publique du 25 mars au Théâtre Granada est reportée à une date ultérieure, souligne-t-on dans un communiqué de presse. Plusieurs mesures administratives visant à limiter les déplacements du personnel administratif seront mises en place.