À compter de ce jeudi, la Société de transport de Sherbrooke (STS) distribuera gratuitement 1 000 masques réutilisables.
À compter de ce jeudi, la Société de transport de Sherbrooke (STS) distribuera gratuitement 1 000 masques réutilisables.

La STS distribuera 1000 masques réutilisables

Andréanne Beaudry
Andréanne Beaudry
La Tribune
À compter de ce jeudi, la Société de transport de Sherbrooke (STS) distribuera gratuitement 1 000 masques réutilisables.

Les couvre-visages sont fortement recommandés dans les transports en commun. Afin de sensibiliser sa clientèle à cette pratique, la STS procèdera à une activité de sensibilisation.

À LIRE AUSSI : La députée de St-François distribue des masques

« Les mesures de distanciation physique vont être le défi principal du déconfinement dans les transports en commun. Le port du masque de toute évidence doit devenir la norme », mentionne le président de la STS, Marc Denault.

L’activité débutera au Carrefour de l’Estrie en fin de journée, puis elle se poursuivra le 22 juin au Cégep de Sherbrooke et au centre-ville de Sherbrooke (arrêt King-Wellington).

Le président Marc Denault, le directeur général Patrick Dobson et quelques employés de la STS participeront à la distribution des masques réutilisables.

Pour ce qui est du transport adapté, les couvre-visages seront remis à la clientèle par l’entremise des chauffeurs, lors des déplacements en minibus.

Les quantités seront toutefois limitées aux différents points stratégiques annoncés.

Marc Denault

L’adoption de nouvelles mesures sanitaires est un défi pour toute la population, mais la STS lance un appel à la collaboration pour le respect des mesures mises en place.

« Nous avons tous notre rôle à jouer », précise le directeur général de la STS, Patrick Dobson à propos du couvre-visage.

La distanciation physique reste un défi pour le transport en commun ou adapté, cette pratique est donc primordiale autant à l’arrêt que dans l’autobus.

À noter que les masques doivent être lavés avant une première utilisation. De plus, il ne remplace pas le lavage des mains et les autres mesures d’hygiène, précise la STS.

Des informations supplémentaires seront publiées prochainement sur la page Facebook et le site internet de la Société de transport de Sherbrooke.