La SPA de l’Estrie se retrouve avec un débordement de chats.

La SPA Estrie déborde de chats

Avec les nombreux déménagements effectués un peu partout en région, les animaux qui ont été laissés à la Société protectrice des animaux de l’Estrie sont nombreux. La SPA note actuellement un débordement de chats. En effet, près de 200 félins sont actuellement dans le refuge.

Selon la responsable marketing et communication à la SPA de l’Estrie, Geneviève Cloutier, moins d’animaux sont abandonnés en raison d’un déménagement à Sherbrooke que dans d’autres villes de la Belle Province. « Dans la période du 1er juillet, pour ce qui est du taux d’abandon lié aux déménagements, notre problématique est moins grande qu’à Montréal, à titre d’exemple. Ça se maintient tout au long de l’année. Les gens planifient leur déménagement. Ils vont faire l’abandon quelques semaines avant », analyse-t-elle, ajoutant que cela permet aux intervenants de respirer un peu.

En juin 2018, chez les chats, 27 % des abandons étaient reliés aux déménagements, selon la SPA, un bon de 4 % par rapport au mois de juin 2017. En moyenne, durant l’année, 25 % des abandons sont liés aux déménagements.

La Société protectrice des animaux est très occupée lors de la période estivale, note Geneviève Cloutier. « On reçoit des portées de chatons. Des chats ne sont pas stérilisés et sont de moins en moins identifiés. Ils sortent, se perdent ou se reproduisent. On se retrouve avec des débordements tous les étés », rappelle-t-elle.

La SPA tente de sauver un maximum d’animaux. Certains chats sauvages ou chiens avec des problèmes d’attitude doivent cependant être euthanasiés par les vétérinaires. « Malheureusement, des euthanasies doivent être faites. C’est difficile de donner une statistique exacte là-dessus. Aucun animal adoptable ne va être euthanasié. C’est un vieux mythe qu’on n’arrive pas à se départir. Quand on déborde, on fait des pieds et des mains pour retrouver une maison à tous ces animaux », assure Geneviève Cloutier.


« On reçoit des portées de chatons. Des chats ne sont pas stérilisés et sont de moins en moins identifiés. Ils sortent, se perdent ou se reproduisent. »
Geneviève Cloutier

Chats à adopter

Une opération spéciale afin de trouver de nouvelles familles aux chats abandonnés sera faite dès jeudi. En tout, ce sont 65 chats qui pourront être adoptés à la moitié du prix habituel. « On est en débordement au niveau des chats. On a 191 chats qui sont au refuge, actuellement. Jeudi, vendredi et samedi, on fait une opération adoption. Tous les chats de 6 mois et plus seront vendus au tarif de 80 $, une économie de 50 %. Cela inclut la stérilisation, la vaccination, le vermifuge et la micropuce », explique-t-elle.

La SPA espère que tous ces chats trouvent une nouvelle famille dans les trois jours de l’opération.

En moyenne, près de 2400 animaux sont abandonnés chaque année en Estrie. Environ 600 abandons sont effectués à cause d’un déménagement.