Une délégation de la Société d’histoire de Sherbrooke se rendra à Rideau Hall la semaine prochaine pour recevoir le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence des programmes communautaires. Michel Harnois, directeur général de la Société, Karine Savary, conservatrice, et Marie-Ève Gingras, coordonnatrice à la diffusion, seront de la délégation. Ils sont ici accompagnés (à gauche) par Bernadette Bolduc, un personnage du passé venu pour les féliciter.

La Société d’histoire récompensée

La Société d’histoire de Sherbrooke reçoit le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence des programmes communautaires qui lui sera remis à Rideau Hall, le 22 novembre, par l’honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada.

L’établissement sherbrookois est récompensé pour son activité L’Histoire fait son marché, qui reconstitue l’ambiance d’un marché public des années 1900.

« On est très heureux et très fier de cette récompense », a déclaré Michel Harnois, directeur général de la Société d’histoire de Sherbrooke, ajoutant qu’avec L’Histoire fait son marché, l’organisme réalise sa mission de conservation et diffusion du patrimoine historique.

Le prix d’excellence des programmes communautaires vise à récompenser les projets innovants élaborés par des organismes voués à la culture, à la vie communautaire et au patrimoine qui encouragent la diffusion de l’histoire par les citoyens dans leur collectivité.

Depuis cinq ans, L’Histoire fait son marché permet à la population sherbrookoise, le temps d’une fin de semaine, de se replonger dans l’ambiance d’un marché de l’an 1900 au cœur du Marché de la Gare de Sherbrooke. L’activité est organisée au mois d’août dans le cadre de la Semaine québécoise des marchés publics.

« Une quinzaine de commerçants ont participé cette année en offrant un de leurs produits au prix de 1900. La première édition avait attiré 500 personnes alors que la dernière édition a attiré entre 2500 et 3000 visiteurs », a souligné la coordonnatrice à la diffusion à la Société d’histoire de Sherbrooke, Marie-Ève Gingras.

Durant l’activité, des photographies anciennes sont exposées, des personnages du passé interagissent avec les visiteurs, un crieur distribue la Gazette du marché dans laquelle sont publiées des nouvelles de l’an 1900, des jeux d’adresse artisanaux sont organisés.

« Tout le monde sort gagnant avec cette activité. La population découvre l’histoire des marchés publics et profite de prix d’antan tandis que les commerçants accroissent leurs ventes et voient l’achalandage du marché de la Gare augmenter pendant cette période. Mais surtout, les citoyens découvrent la richesse de l’histoire locale et se régalent des produits du terroir », résume M. Harnois.

L’organisme sherbrookois est un des deux lauréats 2017 du prix d’excellence des programmes communautaires qui est accompagné d’une bourse de 2500 $.

« Grâce à cette activité, la Société d’histoire de Sherbrooke accomplit avec brio sa mission. Créer une telle animation festive pour toute la famille qui met également à contribution les marchands locaux contribue à rendre notre histoire vivante, concrète et amusante », a mentionné Janet Walker, présidente-directrice générale de la Société Histoire Canada, organisme de bienfaisance qui administre les Prix d’histoire du Gouverneur général.