L’entreprise sherbrookoise Imeka offre des services de traitement d’images cérébrales spécialisés dans la microstructure et la connectivité de la matière blanche. 
L’entreprise sherbrookoise Imeka offre des services de traitement d’images cérébrales spécialisés dans la microstructure et la connectivité de la matière blanche. 

La sherbrookoise Imeka impliquée dans la lutte contre l’Alzheimer

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Une technologie développée par l’entreprise sherbrookoise Imeka est utilisée dans une étude sur un médicament prometteur luttant contre la maladie d’Alzheimer.

Imeka offre des services de traitement d’images cérébrales spécialisés dans la microstructure et la connectivité de la matière blanche. Ses équipes ont récemment travaillé en collaboration avec la biotech américaine INmune Bio dans une étude clinique visant à démontrer l’efficacité de son médicament XPro1595 pour diminuer l’inflammation neurologique chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Basée en Californie, INmune Bio annonçait récemment les résultats préliminaires d’une phase d’essais cliniques. Grâce à la technologie et au soutien de l’équipe d’Imeka, l’étude a permis de démontrer que le médicament diminue de 40,6 % l’inflammation neurologique chez les patients atteints de cette maladie dégénérative. 

Pour cette étude, les outils technologiques d’Imeka ont servi à analyser l’eau libre comme marqueur d’inflammation dans le cerveau des patients participants. « Les résultats observés, bien que préliminaires, sont très encourageants quant à l’efficacité de la molécule utilisée dans le XPro1595 pour diminuer l’inflammation dans le cerveau, ce qui est l’objectif de notre client INmune Bio Inc., afin de combattre la maladie d’Alzheimer », explique Maxime Descoteaux, cofondateur et directeur scientifique chez Imeka.

La technologie d’Imeka a permis d’examiner la neuroinflammation d’une façon qui n’était pas possible avant, ajoute CJ Barnum, le directeur des neurosciences à INmune Bio. 

« La démonstration avec peu de patients d’une réduction significative de la neuroinflammation dans une importante section du cerveau pour la maladie d’Alzheimer est au-delà de ce que j’espérais à un stade aussi tôt de notre essai clinique. Je suis très excité à l’idée d’exploiter le plein potentiel des technologies d’Imeka dans nos études. »

Imeka cartographie la matière blanche pour un meilleur aperçu de la neuroinflammation, la démyélinisation et la perte axonale. 

« Nous sommes très reconnaissants de la confiance accordée par INmune Bio Inc., qui a choisi notre entreprise comme partenaire pour cet important projet. Notre travail avec eux se déroule à merveille, et notre collaboration se poursuivra d’ailleurs dans les phases subséquentes du projet, pour lequel nous suivrons l’évolution des études cliniques », explique le président d’Imeka, Jean-René Bélanger.

L’entreprise de Sherbrooke occupe également un bureau à Cambridge, Massachusetts, et collabore avec les compagnies pharmaceutiques pour le développement de médicaments visant à traiter les maladies neurodégénératives, comme la sclérose en plaques, l’Alzheimer et la maladie de Parkinson.