Une nouvelle clinique de dépistage mobile se tiendra le mercredi 2 septembre entre 13h et 19 h à l’Église du Précieux-Sang.
Une nouvelle clinique de dépistage mobile se tiendra le mercredi 2 septembre entre 13h et 19 h à l’Église du Précieux-Sang.

La Santé publique testera plus de résidents d’Ascot

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Quatorze Estriens ont été déclarés positifs au nouveau coronavirus lors du bilan de mardi, faisant passer le nombre de nouveaux cas confirmés à 143 au cours des deux dernières semaines.

« Des éclosions ou des agrégats de cas sont actifs dans plusieurs milieux estriens. Les équipes de santé publique sont à pied d’œuvre afin de mener les enquêtes épidémiologiques que génère chaque cas positif », explique-t-on au service des communications du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Soulignons qu’un agrégat signifie un regroupement inhabituel de cas d’une même maladie dans une population, pour une zone géographique et une période de temps donnée.

Si les nouveaux cas s’accumulent en Estrie depuis quelques semaines, le nombre d’hospitalisations reste stable pour sa part (deux personnes hospitalisées et deux personnes de plus aux soins intensifs).

Le bilan de « l’agrégat de cas » dans le quartier d’Ascot a continué de s’alourdir mardi de sept personnes, portant le bilan à 63 cas positifs dans ce secteur situé au pied du mont Bellevue.

Des nouveaux cas positifs ont été déclarés mardi parmi les élèves de l’école primaire des Quatre-vents, située dans le secteur d’Ascot, où il n’est cependant pas question d’éclosion. Les élèves ont été contaminés à l’extérieur de leur école.

Les autres éclosions en cours sont toutes restées stables mardi : Le CPE Les amis du globe avec 5 cas, BRP à Valcourt avec 11 cas, le Centre Saint-Michel avec cinq cas (pas une éclosion), le CHSLD D’Youville avec deux cas et le CHSLD de Lambton avec dix cas.

Dépistage mobile mercredi 

Une nouvelle clinique de dépistage mobile se tiendra mercredi dans le quartier d’Ascot. Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a pris cette décision en considérant le fort achalandage aux précédentes cliniques et le grand nombre de cas répertoriés.

Deux options sont offertes aux résidents aux citoyens d’Ascot qui désirent se faire dépister. La première est de se rendre au centre de dépistage situé au 500, rue Murray, tous les jours entre 7h et 19h. La seconde sera de se rendre à la clinique de dépistage mobile qui se tiendra le mercredi 2 septembre entre 13h et 19 h à l’Église du Précieux-Sang, sur la rue Thibault, à Sherbrooke.

Les résidents du quartier qui sont concernés par l’une ou l’autre des situations suivantes sont invités à se présenter à une des cliniques de dépistage : avoir participé à un rassemblement privé dans un domicile; avoir fréquenté des parcs sans respecter la distanciation physique; avoir voyagé dans des autobus, navettes ou fait du covoiturage sans respecter la distanciation physique; suspecter une exposition à la COVID‐19; ressentir des symptômes de la COVID‐19 (fièvre, toux, essoufflement, difficultés respiratoires, perte du goût ou de l’odorat, mal de gorge, nausées, diarrhées, vomissements, grande fatigue, perte d’appétit importante, douleurs musculaires généralisées).