Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

La saison de ski sera lancée vendredi en Estrie

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La saison de ski alpin prend son envol en Estrie, mais avec un retard certain par rapport à l’an dernier. Les stations Mont-Orford et Owl’s Head annoncent l’ouverture de leur saison de glisse.

À Orford, l'ouverture aura lieu samedi. Uniquement la piste Familiale et la Pente école seront ouvertes avec la remontée Giroux Nord et les tapis magiques.

« Nous avions très hâte d’ouvrir nos portes et d’accueillir les skieurs pour qu’ils puissent pratiquer leur sport favori malgré la situation particulière dans laquelle se déroule cette saison ! » mentionne Jacques Demers, président de la Corporation. 

L’ouverture de la station se fera en deux temps pour permettre à l’équipe de s’ajuster à la nouvelle réalité et surtout, profiter du froid des prochains jours. 

Les pistes Familiale, Trois-Ruisseaux, Maxi et la Pente école seront ouvertes avec les remontées Giroux Nord, l’Hybride, le Rapido et les tapis magiques. « L’objectif est d’avoir un maximum de pistes et de remontées mécaniques pour mieux disperser les clients sur la montagne dans le but de répondre aux demandes de la santé publique, entre autres celle de la distanciation sociale. », ajoute Simon Blouin, directeur général. 

« Nous souhaitons prioriser l’accès aux familles le samedi et inviter les gens à débuter le plus possible leur saison le dimanche lorsque plus de pistes et remontées seront ouvertes. »

L’an dernier, la saison avait débuté bien plus tôt, dans les derniers jours de novembre.

Les derniers jours de froids ont certainement aidé à la fabrication de la neige artificielle sur les pentes. Rappelons que les canons crachent des flocons depuis le 18 novembre dernier en Estrie.

«Préouverture»

À Mansonville, c’est dès vendredi à 9h qu’une «préouverture» est prévue. Seules les personnes détenant un abonnement de saison auront accès à la montagne.

«De cette façon, nos clients et employés pourront débuter calmement cette saison de ski pleine de bouleversements et nous pourrons apporter les ajustements nécessaires au besoin», souligne la direction de la montagne du hibou.

«Nous prévoyons une ouverture progressive et sécuritaire pour tous.»

Au Mont-Bellevue, l'ouverture se fera aussi de façon graduelle au cours des prochains jours. Tout d’abord, la clientèle détentrice d’un abonnement de saison sera la première à pouvoir renouer avec les pentes. Elle est attendue dès ce vendredi, de 12 h à 22 h, ainsi que ce samedi, de 9 h à 22 h.

Les personnes n’ayant pu obtenir d’abonnement de saison seront accueillies dimanche de 9 h à 17 h. Pour s’assurer d’y avoir accès, elles doivent se procurer un billet journalier en visitant le sherbrooke.ca/skimontbellevue. Ces billets seront disponibles en quantité limité pour respecter les consignes émises par la Santé publique quant à la capacité d’accueil du domaine skiable et du chalet Antonio-Pinard.

Ailleurs dans la région des Cantons-de-l’Est Sutton et Bromont sont en marche.

Masque et couvre-visage

La saison de ski 2020-21 se déroulera selon les mesures de sécurité liées à la lutte contre la COVID-19. L’Association des stations de ski du Québec (ASSQ) a dévoilé le 16 octobre dernier le plan d’opération des stations de ski approuvé par le gouvernement et la santé publique.

Le port du masque ou du couvre-visage couvrant le nez et la bouche est obligatoire dans les bâtiments et chalets fermés et partiellement couverts pour les personnes de 10 ans et plus. De plus, le couvre-visage devrait être obligatoire aux endroits et moments où la distanciation de moins de deux mètres serait compromise.

Dans les files d’attente des remontées tout comme dans les remontées elles-mêmes, le port du couvre-visage couvrant le nez et la bouche est obligatoire en tout temps pour les personnes de trois ans et plus.

Le couvre-visage peut être un cache-cou, cache-col, cagoule ou autre vêtement bien ajusté couvrant le nez et la bouche. Ce vêtement doit être constitué d’au moins deux couches de tissu à mailles serrées et être suffisamment grand pour couvrir complètement la bouche et le nez.

Notons que cette saison de ski s’annonce «historique» aussi parce qu’Orford amorcera samedi sa 80e année de descentes sur les pistes de la montagne.