Les précipitations de la fin de semaine combinées à la fonte de la neige dans le bassin versant de la Saint-François ont fait gonfler le niveau de la rivière
Les précipitations de la fin de semaine combinées à la fonte de la neige dans le bassin versant de la Saint-François ont fait gonfler le niveau de la rivière

La Saint-François gonfle

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Les précipitations de la fin de semaine combinées à la fonte de la neige dans le bassin versant de la Saint-François ont fait gonfler le niveau de la rivière qui traverse le centre-ville de Sherbrooke et qui borde de nombreuses municipalités de l’Estrie.

En plus de devoir composer avec la pandémie de la COVID-19, l’organisation municipale de la sécurité civile (OMSC) s’est placée en mode veille pour les inondations.

À LIRE AUSSI: Les municipalités se préparent pour les inondations en pleine pandémie

Si les interventions reliées au coronavirus sont coordonnées par la santé publique avec en appui le OMSC, c’est le contraire en matière d’intervention où c’est l’organisme responsable de la sécurité civile à la Ville de Sherbrooke qui est responsable de la coordination en matière d’inondations.

Cependant, selon les données de la Ville de Sherbrooke, lundi matin, le niveau de la rivière Saint-François se situait à 13 pieds sous le pont Aylmer au centre-ville de Sherbrooke, soit un débit de 600 mètres cubes par seconde.

« Nous estimons que cette crue pourrait potentiellement atteindre la phase de préalerte au cours de la journée, mais qu’il est peu probable que l’augmentation soit suffisamment significative pour que la rivière Saint-François sorte de son lit. Nous demandons aux missions de l’OMSC de demeurer à l’affût. Soyez assurés de notre entière vigilance », signale la Ville de Sherbrooke par communiqué.

La première phase d’évacuation est déclenchée au-dessus de 18 pieds et selon les prévisions de la Ville de Sherbrooke, le niveau ne devrait pas dépasser les 16 pieds.

Les précipitations de la fin de semaine combinées à la fonte de la neige dans le bassin versant de la Saint-François ont fait gonfler le niveau de la rivière