La Tribune
Moisson Estrie a une entente avec 16 épiceries de Sherbrooke et ses environs, dont à peu près toutes les grandes surfaces, et l’organisme a les installations nécessaires pour recevoir le surplus d’inventaires des 26 épiceries du territoire, mais le financement du transport, entre l’épicerie et la banque alimentaire, de ces denrées est insuffisant.
Moisson Estrie a une entente avec 16 épiceries de Sherbrooke et ses environs, dont à peu près toutes les grandes surfaces, et l’organisme a les installations nécessaires pour recevoir le surplus d’inventaires des 26 épiceries du territoire, mais le financement du transport, entre l’épicerie et la banque alimentaire, de ces denrées est insuffisant.

La récupération d’aliments bondit chez Moisson Estrie

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
La récupération des surplus alimentaires par Moisson Estrie a augmenté de 32 pour cent, passant d’une moyenne de 17 370 kg par semaine à 22 914 kg par semaine depuis le début de la pandémie.