Au Québec, respectivement, c’est la Honda Civic qui est la plus recherchée, suivie de la BMW Série 3, de la Mercedes-Benz Classe C, de la Ford F-150 et de la Ford Mustang qui sont les plus populaires en septembre 2020.
Au Québec, respectivement, c’est la Honda Civic qui est la plus recherchée, suivie de la BMW Série 3, de la Mercedes-Benz Classe C, de la Ford F-150 et de la Ford Mustang qui sont les plus populaires en septembre 2020.

La RAV4, voiture la plus recherchée en Estrie

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Les véhicules les plus recherchés en septembre 2020 sur autohebdo.net et sur Kijiji Autos à Sherbrooke sont les Toyota RAV4, les Ford Mustang et les Honda Civic, selon Benoit Charette, propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile.

Au Québec, respectivement, c’est la Honda Civic qui est la plus recherchée, suivie de la BMW Série 3, de la Mercedes-Benz Classe C, de la Ford F-150 et de la Ford Mustang qui sont les plus populaires pour la même période.

« Les plus recherchés ne sont pas nécessairement les plus achetés, mais ça donne une idée à laquelle les gens aspirent, indique M. Charette. On peut regarder une BMW et acheter une Mazda, car c’est plus dans nos moyens. Mais les gens au Québec accordent une grande importance à l’automobile et aiment avoir quelque chose de luxueux. »

Selon lui, le prix du véhicule moyen actuellement au Canada est de 40 809 $. « C’est beaucoup d’argent, convient-il. Évidemment, peu de gens achètent une voiture comptant. Ils vont y aller par paiement. C’est pourquoi on a vu pousser depuis quelques années des offres d’achat poussées sur 6, 7 et 8 ans, parce qu’on est capables d’avoir un paiement mensuel réaliste. Les gens dépensent, mais n’ont pas l’impression qu’ils dépensent autant que ça. Le concessionnaire va s’organiser pour respecter le budget de client. »

Les gens se font plaisir et justifient leur achat en mentionnant qu’ils ne paient seulement quelques dollars de plus par mois, selon M. Charette. « En pleine pandémie, on a connu des records de vente un peu partout chez les concessionnaires. Les gens ont dépensé l’argent utilisé habituellement pour des vacances sur leur véhicule. Donc ça reste encore une valeur importante pour bien des gens de posséder un véhicule qui va refléter leur statut social », analyse celui qui sortira la vingtième édition de son annuel en octobre.