Anabelle Côté (au centre) a remporté le titre de Miss Canada il y a quelques jours à Laval.  On la voit ici avec d'autres participantes du concours de personnalité.

La plus belle personnalité au Canada

La jeune femme ayant la plus belle personnalité au Canada est une Sherbrookoise. Anabelle Côté, âgée de 22 ans, a été couronnée Miss Canada samedi dernier à Laval.
Elle qui a été élue Miss Québec en 2014 a remporté ce concours de personnalité coiffant 29 autres participantes canadiennes.
«Je suis très fière. Je me sens choyée d'avoir été choisie. Je suis encore sur le nuage, on dirait!», lance-t-elle à La Tribune.
«Quand j'ai été couronnée, on m'a dit que j'avais alors la plus belle personnalité au Canada. C'est une belle expérience que je viens de vivre. L'important pour moi, c'est de demeurer moi-même.»
Parce que l'épreuve Miss Canada n'est pas un concours de beauté, assure la Sherbrookoise aux yeux bleus. «Il n'y a pas de défilé en maillot de bain. Les seuls aspects physiques jugés sont la démarche, le maintien et le sourire», énumère-t-elle.
«Pour moi, le sourire, c'est ce qui est le plus important. C'est contagieux.»
Anabelle Côté savoure d'autant plus sa victoire qu'elle a été remportée même si elle porte des tatouages. «C'était accepté. Mes tatouages (épaule et bras) étaient visibles lors du défilé en robe de soirée», dit-elle.
«Mon message que je dis souvent, c'est qu'on peut aller plus loin dans la vie avec la personnalité. Le physique, c'est secondaire.»
Son parcours Miss s'arrête. Anabelle Côté ne prévoit pas tenter sa chance vers des paliers supérieurs, comme les Miss Monde ou Miss Univers. Elle ne se dit pas attirée par les concours de beauté. Ses tatouages ne seraient pas acceptés non plus, précise-t-elle.
En mars 2015, un an après avoir été couronnée Miss Québec, elle a remis son titre à une autre jeune Québécoise retenue pour sa personnalité enviable. Ce qui fait qu'elle pouvait se présenter cette année au concours Miss Canada, explique-t-elle.
Les clients de la Brasserie Daniel Lapointe peuvent apprécier son sourire. Mais Anabelle Côté souhaite étudier les communications à l'université éventuellement.