La Tribune
Ryan Sylvestre-Young et Félix Mathieu
Ryan Sylvestre-Young et Félix Mathieu

La pénurie de main-d’œuvre, un incitatif au décrochage?

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Le décrochage scolaire a remonté légèrement en Estrie, avec un taux de 17,9 %. La pénurie de main-d’œuvre pourrait être l’un des facteurs qui expliquent cette légère remontée, selon le coprésident de la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIE), Martial Gaudreau. C’est l’une des données qui est ressortie lors du coup d’envoi des Journées de la persévérance scolaire (JPS), lundi, une initiative de la TECIE et du Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (PREE).