La Ville de Sherbrooke a reçu 31 % moins de demandes pour des subventions de bornes élecrtriques cette année.
La Ville de Sherbrooke a reçu 31 % moins de demandes pour des subventions de bornes élecrtriques cette année.

La pandémie freine l’élan des véhicules électriques

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Alors que l’objectif de la Ville de Sherbrooke et d’Hydro-Sherbrooke est de voir de plus en plus de citoyens se pourvoir de voitures électriques, 31 % moins d’automobilistes ont demandé une subvention pour une borne de recharge cette année, par rapport à l’an dernier. Une baisse reflétant une année plus difficile dans l’industrie automobile au Québec.