L’école primaire La Maisonnée aura un terrain synthétique multisport à compter de la prochaine rentrée scolaire. Sur la photo, la directrice adjointe de la Maisonnée, Marie Pellerin Déziel et le directeur Michel Lesssard.

La Maisonnée ajoute un terrain synthétique

SHERBROOKE — L’école primaire de la Maisonnée aura un terrain synthétique multisport à la prochaine rentrée scolaire. Le projet estimé à quelque 80 000 $ verra le jour grâce au travail de la fondation de l’établissement et des parents.

Il pourrait s’agir du premier projet du genre pour une école primaire à Sherbrooke. Le terrain permettra aux enfants de jouer au soccer et au basketball notamment, tout en offrant à la Maisonnée un plateau sportif additionnel. L’école primaire du boulevard Mi-Vallon accueille environ 640 élèves et elle est très à l’étroit. Comme elle n’a qu’un seul gymnase, il arrive parfois que trois groupes et trois enseignants se retrouvent tous à cet endroit en même temps, raconte le directeur de la Maisonnée, Michel Lessard.

« On se demandait comment on pouvait dégager un espace de plus », souligne Marie Pellerin Déziel, la directrice adjointe, en rappelant que l’établissement offre le programme santé globale, qui incite les enfants à bouger et à développer de saines habitudes de vie.

« Cela fait cinq ou six ans que le projet est en branle. On s’est dit qu’on allait arrêter d’en parler et le concrétiser! » Le nouveau plateau sportif pourra notamment accueillir les enfants du service de garde et les élèves qui ont des cours d’éducation physique, en plus de pouvoir servir à la communauté en dehors des heures de classe, souligne Mme Pellerin Déziel.

Même si cette nouvelle infrastructure sera autofinancée grâce à la Fondation, la Maisonnée aimerait obtenir un appui financier pour certains ajouts, comme l’installation de caméras de surveillance et un éclairage adapté. Le gouvernement provincial offre par exemple une mesure d’embellissement des cours d’école. « Cette demande-là est faite, mais on n’a pas encore la réponse », note M. Lessard.

Les sommes ont été recueillies grâce à l’implication des parents et la fondation, qui tient deux campagnes majeures de financement chaque année. La Fondation célèbre d’ailleurs ses 30 ans en 2019. Auparavant appelée Fondation des amis de Val-Boisé (en référence au nom de l’école à sa fondation en 1981), elle s’appelle maintenant Fondation de l’école de la Maisonnée.

Les travaux devraient commencer à la fin des classes en juin. Le terrain pourra être utilisé principalement l’automne, l’été et le printemps.

Quant au fait que l’école est très à l’étroit, M. Lessard note que l’établissement aura un meilleur portrait de la situation après la période des inscriptions en février. Des solutions à moyen terme pourraient être envisagées. La construction de l’école La Croisée devait aider à absorber une partie de la clientèle, mais force est de constater que l’effectif demeure important dans l’école primaire du boulevard Mi-Vallon, notamment parce que le secteur est prisé.

Rappelons que la Maisonnée a déjà fait l’objet d’un agrandissement autour de 2011-2012.