Des travaux de la compagnie Bell nécessitent trois semaines de travaux sur la rue King Ouest.
Des travaux de la compagnie Bell nécessitent trois semaines de travaux sur la rue King Ouest.

La King Ouest en travaux pour trois semaines

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
SHERBROOKE — Ce sont maintenant 39 chantiers routiers qui sont en cours sur le territoire de la Ville de Sherbrooke, donc cinq ont pris leur envol cette semaine. Le secteur de Rock Forest continue de voir se multiplier les travaux alors que la rue King Ouest sera entravée pendant trois semaines. 

Ce sont des travaux de Bell, sur la rue King Ouest, près des Promenades King, qui entraîneront des entraves sur cette artère majeure.

À LIRE AUSSIEncore des travaux pour l’oasis urbaine

Dans le secteur de Rock Forest, l’urbanisation de la rue Henri-Labonne, entre le boulevard Bourque et la rue Poisson, permettra la construction d’un trottoir. À un jet de pierre, on procédera au resurfaçage de la rue Gibraltar, entre le boulevard Bourque et la rue de Gaspé. Rappelons qu’une partie de la rue de Gaspé fera par ailleurs l’objet de travaux pendant six à huit semaines. 

Près du boulevard René-Lévesque s’amorcera l’ouverture de deux nouvelles rues, soit les rues Wright-Gibson et Yvon-Bibeau.

On prévoit aussi le remplacement de ponceaux sur la rue Clément, dans le secteur de Saint-Élie. 

Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, mentionne aussi que la phase 4 du Carré Belvédère s’amorce dans le secteur d’Ascot avec la construction d’une trentaine d’immeubles qui compteront entre quatre et dix-huit logements. Cinq nouvelles rues seront construites pour un total de 1,4 km de nouvelles voies. Un feu de circulation doit être ajouté sur la rue Belvédère, à la hauteur de la nouvelle rue Lamarche, probablement à la fin de l’automne.

À noter que les travaux sur les rues entourant le nouveau Costco, au plateau Saint-Joseph, sont terminés.

Selon Mme Gravel, les travaux que la Ville confiera en sous-traitance n’ont pas encore commencé, si bien qu’ils seront probablement annoncés la semaine prochaine. Comme ils ne relèveront que d’un seul entrepreneur, ils progresseront selon la capacité de cet entrepreneur à réaliser les travaux.

Le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier, rapporte de son côté n’avoir relevé aucune infraction autour des chantiers au cours de la dernière semaine. « Les automobilistes semblent avoir compris le message que nous martelons depuis l’année dernière de ralentir à l’approche des chantiers et de respecter la signalisation. Nous n’avons rien de particulier à signaler. »