La frénésie du Lotto Max atteint la région

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La Presse canadienne
La frénésie du gros lot record de 70 millions $ de Loto-Québec n’a pas manqué d’atteindre la région de l’Estrie.

Ils étaient plusieurs à vouloir mettra la main sur un billet du tirage de mardi soir du Lotto Max.

À LIRE AUSSI: Le gros lot de 70 millions $ de Lotto Max gagné

Au kiosque de Loto-Québec au centre commercial Le Centre Sherbrooke, on faisait la file, mardi après-midi. «C’est fou depuis deux jours!», lance Gaétanne Delafontaine, préposée au stand de ventes. «On sent que c’est plus fort que d’habitude. C’est un très gros lot.»

«Tout le monde veut gagner.»

Rappelons que le gros lot record de 70 millions $ n’a pas été gagné vendredi dernier. La cagnotte totale atteindra cette fois environ 95 millions $; elle sera aussi constituée de 25 lots d’approximativement 1 million $ chacun.

Mme Delafontaine, qui est à ce poste depuis 23 ans, a souvent vu l’un de ses billets vendus faire des grands gagnants. «Ce qui est plaisant c’est quand la personne revient nous voir après avoir reçu leur argent. Ça nous permet de mettre un visage sur le nom du gagnant», dit-elle.

«Les gens disent tous qu’ils vont partager. Avec un aussi gros montant, ça serait bon de voir de l’argent distribué. Il y aurait moins de gens couchés sur les bancs dehors. C’est thérapeutique la loterie. On veut du rêve et surtout de l’espoir.» 

Si son numéro est gagnant, Louis, un Sherbrookois s’apprêtant à se procurer un billet, promet de soutenir des organismes venant en aide à des personnes dans le besoin. «Les causes ne manquent pas», mentionne-t-il, quelques minutes avant de faire son achat.

«J’en achète très rarement des billets de loterie, mais quand il y a des gros montants, ça m’incite. Je vais en donner au moins la moitié à des oeuvres. Il y a des organismes qui s’occupent des hommes, des femmes, des personnes atteintes de maladies.»

Claude Petitclerc ne pouvait manquer ce tirage. Il rêve de se lancer dans l’immobilier. «J’en achète une fois de temps en temps. Là, c’est 70 millions $...»

«Si je gagne, je vais acheter quelques bâtisses, des blocs à appartements. Je vais aussi partir en voyage dans le monde. Je n’ai pas de pays précis que je veux visiter. J’en ai vu plusieurs déjà.»

M. Petitclerc espère qu’il aura une autre fois la main heureuse, lui qui a été gagnant il y a une trentaine d’années. «J’avais gagné 25 000 $... c’est pas pire. Avec mon 70 millions $ de ce soir, ça sera encore meilleur!»   

Depuis le lancement de cette loterie au Canada, 28 gros lots ont été remportés au Québec, dont un de 65 millions $, le plus important lot jamais gagné au Québec. Ce lot a été remis en juin dernier à une famille de Montréal qui avait déjà eu la chance de gagner 1 million $ lors du tirage de l’Extra, en janvier 2017.

L’ampleur de ce lot de 65 millions $ avait permis à la propriétaire du quartier Ville-Émard où le billet gagnant avait été acheté de recevoir 1 pour cent de la somme, soit un montant de 650 000 $.

Lors du tirage de vendredi dernier, les détenteurs de cinq billets qui affichaient six des sept numéros chanceux en plus du numéro complémentaire ont gagné plus de 143 000 $ chacun. Sans le numéro complémentaire, six des sept chiffres chanceux ont permis aux détenteurs de 154 billets de gagner près de 4300 $ chacun.

Loto-Québec rappelle que quatre gros lots de 60 millions $ de Lotto Max ont été gagnés au Québec lors de trois tirages en 2017 et d’un autre en 2018.