Martin Deschamps, Breen Leboeuf et leurs invités ont remplacé Éric Lapointe au pied levé pour le spectacle de clôture.

La Fête du Lac se termine «sur une bonne note» [PHOTOS]

SHERBROOKE — Martin Deschamps, Breen Leboeuf et leur brochette d’invités ont réussi à faire oublier aux Sherbrookois, dimanche soir, l’annulation du spectacle d’Éric Lapointe annoncée la veille. Jean-Pierre Beaudoin, directeur général de la Fête du lac des Nations, peut dire mission accomplie pour cette 38e fête.

« Lorsque nous avons appris la nouvelle pour Éric Lapointe, on a relevé nos manches! Mon équipe, les collaborateurs et l’agent d’Éric Lapointe ont donné un grand coup de main. Il y a eu beaucoup de coups de téléphone pour trouver des artistes d’envergure tels que Martin Deschamps et Breen Leboeuf avec une panoplie d’invités qui ont remplacé Éric Lapointe pour clôturer la 38e Fête du lac. Nous avons eu de très bons commentaires. La Fête du lac se finit sur une bonne note! », avance le directeur général, visiblement soulagé d’avoir réussi à trouver une solution. 

À LIRE AUSSI: Une édition à la hauteur des attentes

Le spectacle d’Éric Lapointe est annulé à la Fête du lac

Indétrônable Creedence Clearwater Revisited

Alex Nevsky cause la surprise

L’entrée en scène de la chanteuse Angel Forrest a animé la foule. Des festivaliers se sont rués près de la place Loto-Québec, par crainte de manquer la performance de l’artiste qu’ils venaient voir. 

« Elle est incroyable! Ç’a fait ma soirée », entend-on dans la foule. 

Lulu Hughes, Nanette Workman, Sébastien Plante, Richard D’Anjou, Colin Moore, Dominic Michaud, Angel Forrest et Partick Normand ont comblé le vide laissé par Éric Lapointe.

« Je suis déçue qu’Éric Lapointe ne soit pas là, mais les invités qui le remplacent sont tout aussi talentueux », avoue Amy, une festivalière installée devant la scène quelques heures avant le début du spectacle. 

Un retour dans les années 80

Undercover Legends of Rock a assurément réchauffé la scène avant l’arrivée de Martin Deschamps et de Breen Leboeuf. Le groupe tout droit sorti des années 80 a offert un spectacle aux Sherbrookois comportant les grands classiques du rock. 

Les festivaliers, levant la main affichant le signe des cornes, se déchaînaient devant la scène alors que le groupe interprétait I Want It All et The Show Must Go On du groupe légendaire Queen. 

Gens de tout âge ont assisté à cet avant-dernier spectacle sur la scène Loto-Québec. Les Sherbrookois chantaient en cœur Working For the Weekend de Loverboy. Impossible de rester en place, les gens chantaient, dansaient et sautaient sur cet air qui résonnait dans tout le parc Jacques-Cartier. 

À la scène Bistro SAQ, Marc Déry a fait salle comble et a suscité plusieurs cris et applaudissements de la part du public.  

Le groupe hip-hop Qualité motel était le choix par excellence pour une fête de fin de soirée sur cette petite scène. Les spectateurs se sont finalement levés de leur chaise pour danser.

Les feux d’artifice de Royal pyrotechnie ont éclairé le ciel avec des explosifs représentant les fameux émojis. Plusieurs enfants avaient de vives réactions en voyant les feux en forme de cœur. 

Les Moments forts 

S’il faut pointer des moments forts de ces six soirs de fête, impossible de ne pas mentionner la performance de Loud jeudi soir. La vedette du hip-hop a attiré la plus grande foule de l’événement. De l’autre côté du lac, il était possible d’entendre les festivaliers chanter Toutes les femmes savent danser. Le groupe Creedence Clearwater Revisited a également attiré une impressionnante quantité de personnes.  

Alex Nevsky, pour sa part, a surpris les Sherbookois. En plus d’avoir sur scène avec lui plusieurs anciens candidats de La Voix, le coach Marc Dupré était également de la partie. 

Mardi, les feux d’artifice ayant pour thématique Bohemian Rhapshody n’ont pas manqué de faire chanter les Sherbrookois sur les grands classiques du groupe mythique Queen.

La cadence des spectacles et l'affleunce ont hardé un rythme endiablé pour cette 38e édition.