La Fête des neiges, qui se déroule à la pointe Merry depuis plusieurs années, est une activité très courue à Magog.
La Fête des neiges, qui se déroule à la pointe Merry depuis plusieurs années, est une activité très courue à Magog.

La Fête des neiges de Magog ne pourra avoir lieu

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
MAGOG - Les Magogois devront faire leur deuil de la très courue Fête des neiges. L’événement hivernal n’aura pas lieu dans la forme connue au cours des dernières années.

La coordonnatrice de la Corporation des événements de Magog, Charline Durand, confirme qu’on ne pourra profiter des activités habituelles organisées à la Ponte Merry de Magog en raison de la pandémie.

La 27e édition aurait dû avoir lieu en février prochain.

« En zone rouge, nous ne pouvons tenir un événement extérieur à plus de 25 personnes. Même si nous changions de couleur de zone le 11 janvier, il nous serait impossible d’organiser la fête pour février », explique-t-elle.

« Nous avons dû prendre cette décision. »

Rappelons que la nouvelle corporation a dû également renoncer à présenter le défilé du père Noël en novembre dans les rues de Magog.

La Fête des neiges est l’une des activités parmi les plus populaires à Magog. L’édition 2020 avait été un succès. Environ 15 000 personnes avaient pris part aux activités de l’événement annuel qui se déroule sur deux week-ends.

« C’est une activité géniale pour les familles qui a un bon impact sur la ville de Magog », fait valoir Mme Durand.

« Nous sommes victimes des circonstances... »

La Corporation des événements de Magog a vu le jour l’automne dernier afin d’organiser des événements de grande envergure pour la population et les visiteurs de Magog.  

Charline Durand assure que son organisation planche sur un projet permettant de célébrer l’hiver même si la région demeure en zone rouge.

« Nous voulons créer un rendez-vous local et sécuritaire pour la population. Mais de moins grande envergure, dit-elle. Nous ne pouvons en parler présentement. »

« Nous attendons des réponses de la Santé publique dans les prochains jours. »