Les vêtements recherchés sont de toutes les tailles à partir de six ans, y compris les tailles pour adultes, et peuvent être apportés au 8475, chemin Blanchette, au pavillon central du centre d’hébergement de Val-du-lac.

La double vocation d’une friperie pour les enfants de la DPJ

Une friperie pour enfants et adolescents gérée par des adolescentes qui cherchent à développer des qualités liées à leur employabilité : voilà le projet qui est né il y a quelques mois à Val-du-lac, le centre de réadaptation et d’hébergement de la direction de la protection de la jeunesse (DPJ). À la veille de la saison estivale, la friperie est activement à la recherche de dons de vêtements en bon état pour les enfants et les ados qui voudront bientôt délaisser les jeans et les manches longues.

« Nous avons ouvert notre friperie en novembre dernier pour répondre aux besoins de nos jeunes. Nous sommes de plus en plus connus et donc de plus en plus sollicités aussi par les éducateurs de Val-du-lac et de nos partenaires . Nous avons de grands besoins de vêtements. Comme le printemps arrive, nous avons surtout besoin de vêtements et de souliers d’été. Nous sollicitons les gens qui feront leur grand ménage du printemps », soutient France Turcotte, éducatrice spécialisée à Val-du-lac et l’une des responsables de ce projet.

Cette friperie a un double objectif : habiller des enfants et des adolescents démunis, certes, mais aussi offrir une expérience de travail à des jeunes filles hébergées en protection de la jeunesse.

À leur arrivée, les vêtements reçus sont lavés par les soins du personnel du CIUSSS de l’Estrie-CHUS question d’éviter toute mauvaise surprise. Mais pour le tri et le rangement, c’est là qu’entrent en action les jeunes filles hébergées à l’unité Oasis de Val-du-lac, une unité de vie qui héberge des jeunes filles dès l’âge de 12 ans.

Les adolescentes de l’unité Oasis, qui héberge des jeunes filles de 12 à 18 ans du centre d’hébergement de la protection de la jeunesse à Val-du-lac, sont fières de travailler dans la friperie qui permet de vêtir les adolescents mais aussi d’acquérir de l’expérience en milieu de travail.

« Le projet de friperie est d’aider les jeunes filles à apprendre à travailler, à acquérir une certaine expérience professionnelle. Nous ne sommes pas un employeur c’est certain, mais on essaie quand même d’offrir un cadre et des exigences semblables à celles du marché du travail », soutient Mme Turcotte.

En plus du tri, les jeunes filles reçoivent aussi des clients et préparent des commandes, car il arrive que des intervenants téléphonent pour demander des vêtements pour leurs jeunes clients.

Jusqu’ici, le projet est positif. Les vêtements recueillis répondent à des besoins criants. Et le projet de friperie apporte une expérience de travail positive aux adolescentes.

Les gens intéressés à offrir des vêtements usagers en bon état peuvent déposer les vêtements à la réception du centre jeunesse du 340, rue Dufferin sur les heures normales de bureau ou du 8475, chemin Blanchette (pavillon central à Val-du-Lac). Les vêtements recherchés sont de toutes les tailles à partir de six ans, y compris les tailles pour adultes. Pour information, il est possible de composer le 819 864-4221, poste 53355.

« C’est important que les vêtements soient en bon état, car étant donné que tout est fait bénévolement, nous devons consacrer nos efforts aux vêtements qui peuvent aller directement dans notre friperie », souligne France Turcotte.