La direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS demande à la population d’éviter si possible de se rendre à l’urgence.
La direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS demande à la population d’éviter si possible de se rendre à l’urgence.

La direction du CIUSSS demande d’éviter les urgences

La direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS veut faire baisser la pression sur ses urgences et demande à la population de choisir d’autres options. Mercredi, on notait un important achalandage dans les urgences de la région.

Par exemple, en moyenne, les urgences des hôpitaux du réseau estrien sont occupées à 120 pour cent. L’urgence du CSSS de Memphrémagog était occupée à 186 pour cent au milieu de l’après-midi.

Les urgences de Fleurimont et de l’Hôtel-Dieu affichaient respectivement des taux d’occupation de 121 et 114 pour cent. Les urgences de Coaticook, d’Asbestos et de Lac-Mégantic sont au vert.

Les personnes peuvent se présenter aux urgences pour être vues selon le niveau de priorisation de leur état de santé. Toutefois, souligne-t-on, si l’état de santé n’est pas urgent, on peut rester à la maison pour se soigner, consulter Info-Santé (en composant le 811), un pharmacien, prendre rendez-vous avec son médecin de famille ou se rendre dans une clinique sans rendez-vous.

Le site www.santeestrie.qc.ca est une excellente source d’information pour connaître les différentes options qui s’offrent aux usagers avant de se rendre à l’urgence ainsi que les horaires des cliniques et des groupes de médecine familiale (GMF) du territoire, précise-t-on.