La Tribune
L’an dernier, 650 « deuxièmes offres » ont été acceptées sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie, soit 500 à Magog et 150 à Lac-Mégantic.
L’an dernier, 650 « deuxièmes offres » ont été acceptées sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie, soit 500 à Magog et 150 à Lac-Mégantic.

La deuxième offre, là pour rester au CHUS

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Malgré les déboires d’un patient rapporté dans La Tribune de mardi, le principe de « deuxième offre » reste un élément « hyper important » pour les patients selon le CIUSSS de l’Estrie-CHUS qui admet toutefois chercher à améliorer ses façons de faire.