La Tribune
En tant que directrice générale de JEVI, Tania Boilar dit avoir constaté une détresse de plus en plus marquée chez les jeunes, notamment chez les élèves du primaire et du secondaire pour qui la pandémie et les mesures sanitaires sont de plus en plus lourdes à supporter.
En tant que directrice générale de JEVI, Tania Boilar dit avoir constaté une détresse de plus en plus marquée chez les jeunes, notamment chez les élèves du primaire et du secondaire pour qui la pandémie et les mesures sanitaires sont de plus en plus lourdes à supporter.

La détresse s’accentue chez les jeunes

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Confinement, déconfinement, couvre-feu, port du masque, écoles fermées, rouvertes, cours en alternance et à temps plein, région sous « haute surveillance », etc.