Le maire Steve Lussier a refusé de préciser si la question du gel de taxes avait été abordée à Sherbrooke.
Le maire Steve Lussier a refusé de préciser si la question du gel de taxes avait été abordée à Sherbrooke.

La COVID-19 aurait creusé un trou de 4 M$ dans les finances de la Ville

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Le maire de Sherbrooke Steve Lussier a remercié mardi les gouvernements pour l’aide de 16,1 M$ annoncée vendredi pour combler le manque à gagner causé par la COVID-19 dans les finances municipales. En entrevue après le conseil municipal, M. Lussier avance que le manque à gagner pour Sherbrooke s’élève finalement à 4 M$ pour l’année 2020.

Ce montant se situe largement sous les 7 M$ estimés en juin. « Il ne faut pas oublier que nous avons exprimé le désir d’avoir de l’aide aussi pour l’année 2021. Nous avions envoyé un document au gouvernement et ils l’ont étudié avant d’établir le montant qui nous serait accordé. Pour l’instant, le manque à gagner serait d’environ 4 M$. Nous présenterons nos résultats financiers au 30 septembre le mois prochain », résume M. Lussier. 

Le conseiller Paul Gingues a d’ailleurs invité ses collègues à être prudents avec les sommes confirmées vendredi. « Nous devons remercier les gouvernements pour cette aide financière qui est relativement généreuse. Comme le disait M. [François] Bonnardel (ministre responsable de l’Estrie) lors de l’annonce: ces sommes importantes sont versées pour compenser les frais supplémentaires que les municipalités doivent assumer pendant la pandémie. Il est vrai que la Ville a dû supporter d’importantes dépenses. Il ne faut toutefois pas oublier que la pandémie est loin d’être terminée. Il y aura de toute évidence d’autres dépenses à absorber. 

« Il faudra donc que nous restions prudents dans l’affectation de ces sommes. Il serait une mauvaise idée de profiter de cette subvention pour créer de nouvelles dépenses. Bien au contraire, il y a là une bonne opportunité de se donner une marge de manœuvre en mettant de l’argent de côté. Nous pourrions augmenter le fonds de réserve et tendre vers l’objectif chiffré par la vérificatrice générale de 4,5 % du budget de fonctionnement. »

Un gel de taxes?

Si plusieurs villes ont déjà fait part de leur intention d’offrir un gel de taxes à leurs citoyens en 2021, notamment Montréal et Lévis, le maire Steve Lussier refuse même d’indiquer si l’idée a été avancée à Sherbrooke. « Lorsque nous déposerons le budget le 14 décembre, les gens seront bien informés de ce qu’on fait et de pourquoi on le fait. Nous avons un souci pour les citoyens puisque nous savons que la situation est très difficile pour eux. C’est vrai aussi pour les commerces et les industries. Il faut regarder la capacité de payer des contribuables. J’ai parlé avec plusieurs maires et plusieurs ne se sont pas encore prononcés. Il faut être très prudents parce que nous avons aussi une année 2021 à passer. J’entends quand même les messages des gens qui peinent à arriver. »