La consultation publique sur la sécurité routière s'arrête à Sherbrooke

Le bilan routier est lourd en Estrie en 2015 : 1504 personnes ont subi des dommages corporels dans un accident. Il y a eu 16 décès, 67 blessés graves et 1421 blessés légers. Ce bilan soulève ces questions : est-ce que nos routes sont sécuritaires? Que peut-on faire pour améliorer la sécurité de ses usagers? Dans le but de trouver des pistes de solutions, la consultation publique provinciale sur la sécurité routière, menée par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) s'arrête à Sherbrooke vendredi.
Le Québec a fait des gains appréciables quant au nombre de victimes sur les routes au fil des années. La SAAQ, en collaboration avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, est toutefois à la recherche de nouvelles pistes de solution pour continuer d'améliorer le bilan routier. Cette toute première consultation publique sur la sécurité routière vise à permettre aux citoyens et aux groupes de Sherbrooke et des environs de s'exprimer sur ce qui devrait être fait en priorité pour améliorer le bilan routier du Québec et celui de la région.
La journée commencera à 8 h 30 à l'hôtel Times. Les groupes seront entendus pendant la journée, et les citoyens en fin d'après-midi et en soirée afin de faciliter leur participation.
« Il n'est pas nécessaire d'être un spécialiste de la sécurité routière pour participer à la consultation, puisqu'une expérience ou une idée personnelle peut être tout à fait pertinente et faire avancer la réflexion », a précisé Claudia Di Iorio, l'une des deux porte-paroles de l'événement.
Tous les points de vue touchant la sécurité de l'ensemble des usagers de la route, piétons, cyclistes, motocyclistes, automobilistes, conducteurs professionnels ou autres, sont les bienvenus.
L'horaire de la journée est disponible sur le site consultation.saaq.gouv.qc.ca.