Le Petit Quartier sera la première communauté urbaine de minimaisons au Canada. Il sera situé dans l’arrondissement de Fleurimont, dans le prolongement de la rue des Semailles.

La construction du Petit Quartier commencera en juin

La construction du Petit Quartier de Sherbrooke commencera au mois de juin. Les infrastructures, telles que les rues et le système d’aqueduc, seront réalisées cet été alors que la construction des maisons commencera à l’automne. Guillaume Brien, directeur général de la Fédération des coopératives d’habitation de l’Estrie (FCHE), espère livrer les premières demeures avant Noël.

Il s’agit de la première communauté urbaine de minimaisons au Canada. Le quartier sera situé dans l’arrondissement de Fleurimont, dans le prolongement de la rue des Semailles.

Exactement 53 minimaisons ont déjà trouvé preneur. Ce chiffre doit toutefois monter à 60 pour pouvoir lancer les travaux, mais on en est au dernier droit assure M. Brien.

« Il reste quelques fils à attacher, admet-il. Si on se compare aux 12 travaux d’Hercules, on est au 11e travail. On s’enligne pour signer les offres d’achat au mois de juin. On a une dizaine de personnes sur la liste d’attente. Ça ne nous inquiète pas. »

La question du financement pour les acheteurs fait partie de ces derniers détails à régler. Guillaume Brien assure toutefois que des rencontres sont prévues dans les prochains jours et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

« On est considéré comme des petites maisons en terme de superficie habitable. Le carré au sol a une dimension de minimaison, mais comme il y a un deuxième étage, on rentre dans les dimensions de petite maison. Ça faisait partie des derniers fils à attacher et c’est rassurant pour les prêteurs. On n’est pas des microsmaison. »

M. Brien veut aussi changer l’idée que les gens se font des minimaisons.

« Il y a beaucoup de gens qui se sont construits eux-mêmes, mais on est vrai un vrai quartier avec de vraies infrastructures avec de très bons matériaux, résume M. Brien. La maison va durer dans le temps et prendre de la valeur. La formule d’accession à la propriété de la coop d’habitation rassure aussi beaucoup les partenaires financiers. »

L’objectif initial était d’offrir des maisons à un prix variant entre 105 000 $ et 140 000 $ selon les options sélectionnées par les acheteurs.