Le commissaire Alexandre Matte, président de la commission, le juge Jacques Chamberland et la commissaire Guylaine Bachand.

La Commission sur la protection des sources journalistiques reprend ses travaux

La Commission d'enquête sur la protection de la confidentialité des sources journalistiques reprend ses travaux, ce lundi, avec l'audition des mémoires présentés par les parties intéressées et le public.
La commission avait ajourné ses travaux à la fin du mois de juin, après avoir terminé l'audition de la preuve quant aux événements touchant la protection des sources journalistiques qui avaient mené à sa création.
Le Service de police de la ville de Montréal se fera entendre lundi, de même que la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et Reporters sans frontières.
Plus tard cette semaine, elle entendra le Directeur des poursuites criminelles et pénales, de même que des médias.
La Commission Chamberland a été créée après qu'une controverse eut éclaté lorsqu'il avait été révélé que les données des téléphones portables de plusieurs journalistes avaient été obtenues dans le cadre de différents mandats de surveillance.