L'annonce la Banque CIBC a été faite en présence de François Coderre, doyen de l'École de gestion de l'Université de Sherbrooke, Sylvain Vinet, chef régional et premier vice-président, Région Est du Canada chez CIBC, Michel Dion, titulaire de la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC, et de Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l'UdeS.

La CIBC renouvelle une chaire de recherche à l'UdeS

SHERBROOKE - La Banque CIBC a annoncé deux dons importants dans la région, soit 500 000 $ pour poursuivre le financement de la Chaire de recherche en intégrité financière à l'Université de Sherbrooke (UdeS) et 200 000 $ en don à la Fondation du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) pour l'achat d'un appareil médical qui servira à la détection du cancer du sein.

Le phénomène de la criminalité financière s'est complexifié au cours des dernières années. À l'ère de la technologie où les fraudes, les failles informatiques, les enjeux de sécurité et la criminalité financière sont des thèmes d'actualité, la recherche pour contrer ce phénomène est cruciale.

Depuis plus de 10 ans, la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC de l'Université de Sherbrooke s'engage à mieux les comprendre et surtout, à mieux les prévenir.

« La Banque CIBC est très fière d'appuyer la Chaire de recherche en intégrité financière de l'UdeS depuis maintenant 10 ans. À titre de partenaire, nous avons investi plus de 1 million de dollars au sein de cette chaire pour permettre à des chercheurs de trouver des solutions novatrices aux enjeux complexes reliés à la criminalité financière », mentionne Sylvain Vinet, chef régional et premier vice-président, Région Est du Canada, distribution détail à la Banque CIBC.

« Depuis les débuts de la Chaire, nous avons travaillé sur plusieurs projets de recherche qui visaient à analyser les pratiques et structures de gouvernances dans les entreprises canadiennes. Nos travaux permettent maintenant une analyse plus ciblée. Dans ce second mandat, nous allons explorer des problématiques très actuelles telles que la responsabilité sociale des entreprises, la compensation offerte aux victimes de crimes financiers au Canada, la réglementation des services financiers dans différentes régions du monde, l'impact des annonces médiatiques de fraude sur les marchés », soutient le professeur Michel Dion, titulaire de la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC.

Lutte au cancer

Si le soutien à la recherche sur l'intégrité financière est bien entendu important pour une banque, CIBC souhaite aussi être « la Banque qui va vaincre le cancer » et finance ainsi une panoplie d'activités au Canada liées à la lutte au cancer.

« C'est avec plaisir que nous avons choisi de faire un don de 200 000 $ à la Fondation du CHUS. Cet investissement favorisera l'accessibilité à des traitements davantage efficients et moins invasifs aux femmes à risque de développer un cancer du sein », souligne Sylvain Vinet de la Banque CIBC.

En effet, la Fondation achètera grâce à ce don un mammographe à capteur direct pouvant détecter les anomalies du sein.

Au Québec, on estime qu'en 2019, plus de 6600 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein. Grâce à l'achat du mammographe à capteur direct, les patientes obtenant une mammographie au CIUSSS de l'Estrie-CHUS auront accès à un diagnostic plus précis et seront exposées à une dose de radiation moins importante qu'auparavant lors d'une mammographie conventionnelle.

De plus, le nouvel appareil offrira aux médecins une visualisation améliorée du tissu mammaire ainsi qu'une analyse plus fine de la taille, de la forme et de la localisation des anomalies du sein, tant au niveau de la détection que du diagnostic.