Le bureau d’arrondissement de Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville deviendra éventuellement la bibliothèque de Rock Forest.
Le bureau d’arrondissement de Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville deviendra éventuellement la bibliothèque de Rock Forest.

La bibliothèque de Rock Forest déménagera

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Les plans se précisent tranquillement pour le plateau des loisirs qui devrait voir le jour sur la rue du Haut-Bois, dans le secteur à cheval sur les districts de Rock Forest et du Lac-Magog. Parmi les actions anticipées, le déménagement de la bibliothèque de Rock Forest et du centre Pierre-Gobeil, la première dans l’ancien hôtel de ville de Rock Forest, au 1000 rue du Haut-Bois, le second dans un autre bâtiment à déterminer.

Le plan, sur lequel la conseillère Annie Godbout a levé une partie du voile, comprend aussi la démolition de l’actuelle bibliothèque, la vente du centre communautaire optimiste de la rue Émery-Fontaine et l’agrandissement du Centre récréatif de Rock Forest. 

La reconfiguration de l’intersection de la rue du Haut-Bois et du boulevard Bourque, prévue dans la foulée du prolongement du boulevard René-Lévesque, est quant à elle retardée, comme la troisième phase du nouveau boulevard.

« Nous souhaitons répondre à un besoin criant de nos organismes en loisirs, entre autres Loisirs Acti-Famille et les scouts. Mine de rien, les scouts de Rock Forest connaissent une des plus grosses croissances du sud du Québec. Nous avons aussi ajouté trois écoles primaires en six ans dans le secteur. Il y a donc des besoins importants de loisirs pour les familles. Nous avons besoin d’un pôle central parce que nous n’avons pas de centre-ville. »

Après une consultation publique en 2017, l’idée de démolir les terrains de racquetball, au Centre récréatif, pour agrandir l’immeuble d’une annexe, figurait parmi les options. Il était aussi établi qu’il fallait agrandir et moderniser la bibliothèque. « Nous avons établi qu’il serait plus rentable de vendre le centre communautaire optimiste et de garder le 1000, rue du Haut-Bois, qui est situé juste à côté de la maison des jeunes. Nous pourrions rapatrier nos organismes sur la rue du Haut-Bois, un endroit plus central et mieux desservi par le transport en commun. »

Une annexe est toujours prévue au Centre récréatif. Le rapatriement des organismes rendrait toutefois l’espace insuffisant pour l’ajout d’une piscine intérieure, une idée déjà évoquée par le conseiller Pierre Tremblay dans le passé. Rappelons que la Ville avait aussi acquis le 950 rue du Haut-Bois, en 2016, avec l’objectif d’y déménager le bureau d’arrondissement.

Quant à l’intersection des rues du Haut-Bois et du boulevard Bourque, les feux de circulation seront changés cet été et les bretelles d’accès seront fermées, mais le réaménagement complet attendra que des plans plus précis soient élaborés pour rendre le secteur convivial. 

« Nous n’avons pas d’échéancier clair pour le moment. Nos défis financiers dicteront la vitesse et la fréquence des travaux. »

Annie Godbout espère que la relance économique permettra d’accélérer le processus, surtout si les gouvernements veulent investir dans les infrastructures. « Je pense que nous sommes sur la bonne voie en prenant notre temps et en planifiant bien les choses. »


Une correction a été apportée. Une première version du texte laissait croire que le centre Pierre-Gobeil déménagerait dans le 1000 rue du Haut-Bois. Il déménagera plutôt dans un autre bâtiment.