La 42e édition du Salon du livre de l’Estrie se déroulera en ligne les fins de semaine du mois d’octobre sous le thème « Rien ne se perd, tout se transforme » a fait savoir la directrice de l’événement, Émilie Pinard.
La 42e édition du Salon du livre de l’Estrie se déroulera en ligne les fins de semaine du mois d’octobre sous le thème « Rien ne se perd, tout se transforme » a fait savoir la directrice de l’événement, Émilie Pinard.

La 42e édition du Salon du livre de l’Estrie sera virtuelle

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Dans l’incertitude quant à l’évolution de la pandémie actuelle, l’organisation du Salon du livre de l’Estrie (SLE) a dû se résigner à offrir une formule complètement virtuelle qui promet tout de même d’offrir des moments de rencontres entre divers auteurs et le public.

Tout en respectant les mesures mises en place par la Santé publique, l’organisation prévoyait, jusqu’à tout récemment, tenir son traditionnel événement à la Biblairie GGC sous des chapiteaux extérieurs. L’augmentation des cas de COVID-19 et les déplacements interdits entre certaines régions ont toutefois obligé l’organisation à revoir ses plans.

« On a dû admettre, étant donné la situation à l’échelle de la province, qu’il serait imprudent de tenir un Salon du livre en présentiel. Un peu comme tout le monde, on doit s’adapter au jour le jour. On a donc récupéré une bonne partie de la programmation prévue pour l’offrir en mode virtuel parce qu’on tient à ce que le Salon du livre reste présent dans l’imaginaire collectif », affirme la directrice générale, Émilie Pinard.

Ainsi, toutes les fins de semaine entre le 8 octobre et le 1er novembre, des activités seront organisées sur la page Facebook du SLE sous la thématique clin d’œil « Rien ne se perd, tout se transforme ». Divers auteurs discuteront en direct de leurs œuvres littéraires ou encore de leurs parcours artistiques lors d’entretiens intimistes.

« Même si ce que l’on va offrir est plus modeste, c’était important pour nous de faire la promotion du livre et de la lecture tout au long du mois d’octobre. On a maintenu l’effort et on n’a pas baissé les bras pour présenter des auteurs au public. Ceux-ci en sont d’ailleurs reconnaissants », ajoute Mme Pinard.

En parallèle, l’organisation du Salon du livre travaille sur un volet virtuel pour sa traditionnelle Virée des auteurs dans les écoles de la région. En novembre, si les conditions sont favorables, des rencontres en ligne entre des auteurs estriens et des jeunes seront organisées.

« Nous prenons le pouls afin de mesurer l’intérêt des enseignants et les réponses sont assez positives jusqu’à présent. Nous avons élaboré un catalogue et nous sommes en train de finaliser les derniers détails avant de pouvoir présenter l’offre aux écoles », explique Mme Pinard.

« L’automne sera littéraire en Estrie », espère-t-elle.

Programmation

Samedi 10 octobre 13 h : Découvrez Les Manifestations de Patrick Nicol

Samedi 10 octobre 15 h : Rencontre avec Geneviève Cloutier, autrice de chick-lit colorée

Dimanche 11 octobre 13 h : Discussion avec Catherine Leroux sur son roman L’Avenir

Dimanche 11 octobre 15 h : Dans l’œil de Jupiter avec Tristan Malavoy

Samedi 17 octobre 13 h : Tout ce que vous voulez savoir sur la politique américaine, avec Karine Prémont

Samedi 17 octobre 15 h : En tête-à-tête avec Nicholas Dawson et Nicholas Giguère

Dimanche 18 octobre 13 h : Et soudain Maureen : un premier roman pour Marianne L’Espérance

Dimanche 18 octobre 15 h : Explorer la noirceur avec Geneviève Blouin

Vendredi 23 octobre 19 h : Entretien et lectures avec l’auteur M. K. Blais

Samedi 24 octobre 13 h : Tête-à-tête horrifique avec Patrick Sénécal et Jonathan Reynolds

Dimanche 25 octobre 13 h : Une plongée dans l’univers du romancier Hervé Gagnon

Dimanche 25 octobre 15 h : Étienne Beaulieu : la passion dans l’essai

Jeudi 29 octobre 19 h : En tête-à-tête avec Hélène Dorion et Véronique Grenier

Samedi 31 octobre 13 h : Entretien intimiste avec l’autrice Michèle Plomer

Dimanche 1er novembre 13 h : Blanc Résine : une incursion dans l’univers d’Audrée Wilhelmy

Dimanche 1er novembre 15 h : Ici Christine Saint-Pierre : rencontre avec une femme de cœur