Le beau temps des dernières semaines a permis d’asphalter complètement le dernier tronçon de la route 410, si bien que les automobilistes pourront l’emprunter d’ici la fin de l’année 2020.
Le beau temps des dernières semaines a permis d’asphalter complètement le dernier tronçon de la route 410, si bien que les automobilistes pourront l’emprunter d’ici la fin de l’année 2020.

La 410 ouvrira bel et bien en 2020

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Sherbrooke — Les températures très clémentes ont permis de paver la voie au sens propre comme au figuré pour une ouverture de l’autoroute 410 d’ici la fin de 2020 à Sherbrooke.

Les automobilistes pourront rouler au cours des prochaines semaines sur le dernier tronçon de 4,2 kilomètres qui permettra de relier les deux pôles universitaires sherbrookois, mais aussi, et surtout de désengorger le cœur de l’arrondissement de Lennoxville.

La direction régionale du ministère des Transports du Québec (MTQ) en Estrie a confirmé, lundi, à La Tribune que les travaux d’asphaltage étaient achevés entre la route 108-143 et la route 108 près de la ferme expérimentale d’Agriculture Canada.

« Nous avons profité de chacune des belles journées la semaine dernière pour compléter la couche de surface de l’asphalte. C’était la pierre angulaire afin que l’autoroute puisse être ouverte à la circulation dans les délais. L’ouverture en 2020 est encore valide », confirme la porte-parole du MTQ en Estrie, Dominique Gosselin, sans pouvoir cependant confirmer de date pour l’ouverture du tronçon.

Le bureau du ministre des Transports du Québec François Bonnardel n’a pas pu confirmer de date pour l’inauguration de la 410. Il n’a pas été possible non plus de savoir si la traditionnelle inauguration sera réalisée avec les dignitaires étant donné le contexte de pandémie de la COVID-19 où les rencontres virtuelles sont favorisées.

Ce sont les températures exceptionnelles de la semaine dernière qui ont permis de compléter les travaux d’asphaltage le 11 novembre dernier. 

Plus de 40 000 tonnes d’enrobé bitumineux ont été nécessaires pour paver les deux voies de l’autoroute en trois couches, soit une épaisseur de 220 millimètres.


« Il reste maintenant à poser les glissières de sécurité et les superstructures de signalisation. »
Dominique Gosselin

Par la suite, les travaux de marquage de la chaussée ont été entrepris, jeudi et vendredi derniers.

« Les travaux de marquage sont bien avancés. Il reste maintenant à poser les glissières de sécurité et les superstructures de signalisation. Ces deux éléments sont essentiels avant l’ouverture de l’autoroute à la circulation. Contrairement aux travaux d’asphaltage qui devaient être exécutés à des températures au-dessus de zéro et sans accumulation d’eau ou de neige, la dernière phase des travaux peut être faite en dessous du point de congélation », signale Dominique Gosselin.

Cette dernière phase des travaux entreprise en 2019 aura coûté 75 millions $ au trésor public.

Ces travaux de la phase finale de la 410 ont été confiés à l’entrepreneur Couillard Construction ltée.

Le gouvernement fédéral, dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures.provinciales-territoriales–Projets nationaux et régionaux, a participé au financement du projet à la hauteur de 37,5 millions $. 

Le projet entier de 13,2 kilomètres entre le boulevard Université et la route 108 qui s’est échelonné sur plus de dix ans a coûté plus de 241 millions $.