Karine Godbout

Karine Godbout candidate dans Ascot

Ils sont maintenant trois à convoiter le siège de conseiller du district d'Ascot aux élections municipales de novembre. Karine Godbout, travailleuse autonome et détentrice d'une maîtrise en administration, a déposé sa candidature à titre d'indépendante jeudi.
Celle qui est spécialisée en gestion du développement durable et qui a oeuvré au sein d'Ascot en santé s'intéresse entre autres à la participation citoyenne. Elle avait par exemple travaillé à l'organisation de conférences citoyennes, comme celle portant sur le budget participatif en 2015.
« J'habite le quartier depuis sept ans et je me suis quand même impliquée pas mal dans les dernières années. J'ai eu envie de me lancer et de discuter de différents enjeux. Nous avons entre autres organisé un forum citoyen il y a deux semaines et une trentaine de personnes s'étaient déplacées. Même le conseiller Robert Pouliot était là. »
M. Pouliot, un vétéran de la politique municipale, sera d'ailleurs lui aussi sur les rangs pour le siège du district d'Ascot. Il défendra à nouveau la bannière du Renouveau sherbrookois. Le parti Sherbrooke Citoyen sera quant à lui représenté par Edwin Moreno.
« Je ne veux pas m'attaquer à qui que ce soit, fait valoir Mme Godbout. C'est plus une question d'idées. Par exemple, j'ai déposé un document au conseil pour proposer une réflexion sur le budget participatif. Je veux discuter avec les gens et nous verrons si c'est quelque chose qui leur parle. Mais peut-être qu'Ascot a besoin de changement, de travailler en réseau, de favoriser le vivre ensemble. J'ai beaucoup d'idées en ce sens. »
Karine Godbout souligne son implication auprès d'Ascot en santé pour affirmer sa sensibilité à la pauvreté et à l'isolement. « Il faut aussi s'intéresser à la sécurité des commerces et au diagnostic économique concernant la place Belmont et le Carrefour Dunant. Il y a des réflexions intéressantes à faire à propos du développement. »
Mme Godbout se dit très à l'aise de se présenter à titre d'indépendante. « C'est une bonne façon de pouvoir travailler avec tout le monde. Je suis toujours pour les bonnes idées. »
Enfin, Karine Godbout affirme n'avoir aucun lien de parenté avec la conseillère du district de Rock Forest, Annie Godbout.