Dernière heure

Un autre vol d’armes de poing dans la région

Un autre vol d’armes de poing a été commis dans un commerce de chasse et pêche de la région.

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) confirme qu’un vol s’est produit vers 23h au magasin Pronature, situé sur la rue Sherbrooke à Magog.

Lire aussi: Lachance chasse et pêche: les voleurs ont fait un trou dans le mur

C’est l’alarme du commerce qui a mené les policiers sur  place, confirme Mickaël Laroche, agent à la prévention et relations médias à la RPM.

«Les policiers ont pu constater que la porte arrière du commerce avait été forcée. Après avoir fait des vérifications avec le propriétaire, les policiers ont pu noter qu’il y avait eu vol d’une quinzaine d’armes de poing qui étaient dans un présentoir», affirme-t-il.

«Le tout pourrait avoir une valeur entre 15 000$ et 20 000$.»

L’enquête est en cours. Aucun autre détail disponible pour le moment, précise-t-il.

Actualités

Un suspect accusé du meurtre de Jacques Choquette

Le mystère entourant la disparition du Granbyen Jacques Choquette s’éclaircit peu à peu.

Une accusation de meurtre prémédité a été déposée mardi contre un suspect arrêté la semaine dernière relativement à cette affaire. Stéphane Blanchard, un homme de 36 ans de Granby, est accusé d’avoir causé la mort de M. Choquette « le ou vers le
3 novembre 2016 dans les environs d’Eastman », précise l’acte d’accusation produit au palais de justice de Granby.

L’entrepreneur de 51 ans et père de deux enfants est porté disparu depuis le 3 novembre 2016.

Arrêté le 6 novembre dernier, M. Blanchard n’était jusqu’à présent qu’accusé de trafic et de possession de cannabis et d’entreposage illégal d’arme à feu. Il a comparu de nouveau brièvement devant le tribunal, mardi, en lien avec la nouvelle accusation de meurtre au premier degré. Il n’a pas montré d’émotion.

De nombreux membres de la famille de Jacques Choquette étaient présents dans la salle d’audience. « C’est un petit soulagement », a souligné le frère du disparu, Robert Choquette, à La Voix de l’Est. Étouffant un sanglot, il a précisé que « le vrai soulagement sera la découverte du corps ».

« Je pense que c’est loin d’être terminé », a-t-il laissé tomber.

FAITS DIVERS

Deux suspects surpris en train de voler un tracteur

Des présumés voleurs ont été surpris par des citoyens de Coaticook, alors qu’ils tentaient de s’emparer d’un tracteur.

Dimanche vers 18h15, deux hommes ont été vus en train de voler un tracteur, dans le secteur de la rue Merrill, à Coaticook, rapporte la Sûreté du Québec (SQ).

«Les deux individus ont été aperçus alors qu’ils étaient en train de charger le tracteur valant plusieurs dizaines de milliers de dollars sur une remorque, après l’avoir sorti d’un terrain d’entreprise clôturé en coupant un cadenas de barrière», raconte Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ.

«Les deux suspects ont été arrêtés par les policiers, puis interrogés et détenus. Leur véhicule ainsi que la remorque ont également été saisis comme bien infractionnel.»

Stéphane Bénard, 48 ans, et Daniel Cousineau, 62 ans, deux résidants de Montréal, ont comparu lundi au palais de justice de Sherbrooke. Ils sont formellement accusé d’introduction par effraction sur la propriété du commerce Service agricole de l’Estrie et de vol d’un tracteur Massey Fergusson.

Daniel Cousineau a également été accusé de bris de probation.

Justice et faits divers

Deux ados filmées à leur insu lors de relations sexuelles

Filmées à leur insu lors de relations sexuelles, deux adolescentes de Thetford Mines ont vu des vidéos de leurs ébats diffusées sur les réseaux sociaux. Un des trois suspects a été arrêté.

«Les éléments sommaires de cette enquête ont démontré que quatre vidéos avaient été filmées par les amis des partenaires sexuels des jeunes filles qui étaient présents lors des ébats. Par la suite, ces images ont été diffusées dans un groupe sur les réseaux sociaux», a indiqué mardi matin Yves Simoneau, porte-parole de la  Sûreté municipale de Thetford Mines.

Les faits allégués concernent deux Thetfordoises de 14 et 15 ans qui, en 2017, ont eu des rapports sexuels avec des hommes de 17 et 20 ans qui ne fréquentent pas la même école qu’elles.

Un des suspects, âgé de 17 au moment des événements, a été arrêté le 8 novembre à Montréal. Il a été accusé de possession et de production de pornographie juvénile et de diffusion non consensuelle d’une image intime.

Les deux autres suspects, âgés de 20 et 21 ans, sont toujours en cavale. La Sûreté municipale de Thetford dit être en contact avec d’autres services de police afin de les retrouver.