Gaétan Couture a été arrêté à la mi-février.

Vols : le multirécidiviste Gaétan Couture restera détenu

Le multirécidiviste Gaétan Couture restera détenu pour la durée des procédures judiciaires intentées contre lui.
L'individu est accusé d'une multitude d'accusations de vols perpétrés dans plusieurs régions du Québec. Couture a été arrêté à la mi-février à Sherbrooke.
Son avocat Me Jean Leblanc a mentionné au tribunal que Couture reconnaissait que le tribunal ordonnerait sa détention s'il faisait une enquête sur remise en liberté.
Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec a donc ordonné sa détention pour la durée des procédures judiciaires.
Me Leblanc a expliqué au tribunal qu'il tentait de rapatrier les nombreux dossiers de vol provenant de divers districts judiciaires dont Thetford Mines, Saint-Joseph-de-Beauce, Drummondville et Victoriaville notamment.
Une trentaine de dossiers de vols, et recel se trouvaient, mercredi, au rôle criminel du palais de justice de Sherbrooke.
Me Leblanc tentera de regrouper tous les dossiers concernant Couture à Sherbrooke d'ici son retour devant le tribunal le 24 mai prochain.
L'individu était recherché en vertu de sept mandats d'arrestation lorsqu'il a été retracé.
Couture était recherché pour divers vols en Estrie et au Centre-du-Québec.
Gaétan Couture était en libération conditionnelle lors d'un délit qu'il aurait commis en décembre 2016 à Eastman.
La Sûreté du Québec souligne que plusieurs de ses agissements font l'objet d'une enquête conjointe menée avec le Service de police de Sherbrooke et la Régie de police Memphrémagog.
Couture a été condamné en décembre 2013 pour plus de 100 vols de moins de 5000 $, 21 vols de véhicules, 12 introductions par effraction, de même que des fraudes, du recel et de l'utilisation de cartes de crédit volées. Il se déplaçait de la Beauce à la Montérégie pour commettre les délits.
Il en profitait pour s'introduire dans des résidences, des arénas et des centres sportifs, volant des ordinateurs portables, des portefeuilles et des clés lui permettant de repérer des véhicules et de s'enfuir.
Ces vols avaient été commis en moins de trois mois. Libéré au terme d'une peine de 30 mois de prison en septembre 2012, Gaétan Couture a été arrêté à nouveau en décembre de la même année.
C'est Me Isabelle Dorion qui représente le ministère public dans les dossiers de Gaétan Couture.