Vols de viande : Éric Viens plaiderait coupable en juin

Éric Viens restera en détention en attendant de régler son dossier de vol devant le tribunal. Viens a été arrêté en compagnie de trois complices allégués à la fin avril pour une série de vols dans les commerces de Sherbrooke.
Détenu depuis près de deux semaines, il a renoncé, mercredi au palais de justice de Sherbrooke, à son enquête sur remise en liberté.
En plus de comparaître pour deux bris de probation, Éric Viens a été accusé du vol de filets mignons au Provigo et à la Boucherie Clément-Jacques ainsi que des vols à la Biblairie GGC et au magasin Tigre Géant. Son avocat Me Jean-Marc Bénard a annoncé au tribunal que son client pourrait plaider coupable à ces dossiers à son retour au palais de justice de Sherbrooke le 5 juin prochain.
Viens a été arrêté en compagnie de trois autres individus le 28 avril. Au cours des derniers mois, ils auraient visité des épiceries, quincailleries, librairies et magasins d'articles de sport. On leur reproche des vols commis entre janvier et avril 2017.
Également accusé dans cette affaire, Yvan Dussault est toujours détenu et doit revenir devant le tribunal le 30 mai pour son enquête sur remise en liberté.