Éric Viens a reconnu les vols de filets mignons commis à la Boucherie Clément Jacques.

Vols dans des commerces : 22 mois à l'ombre pour Viens

Détenu en lien avec divers vols dans des commerces de Sherbrooke, Éric Viens passera les 22 prochains mois en détention.
Viens a été arrêté en compagnie de trois complices allégués à la fin avril à la suite d'une série de vols.
Devant la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec, il a reconnu des vols à la Boucherie Clément Jacques, au Provigo, à la Biblairie GGC ainsi qu'au magasin Tigre Géant entre janvier et avril 2017.
Dans les deux marchés d'alimentation, il a reconnu avoir volé des filets mignons, soit environ 150 $ chez Provigo et 75 $ à la Boucherie Clément Jacques.
Lors de son témoignage aux observations sur la peine, il a mentionné avoir commis ces vols parce qu'il avait faim et qu'il voulait recevoir son fils à souper.
Des livres d'une valeur totale de 140 $ ont été volés à la Biblairie GGC. Selon le témoignage de l'individu de 39 ans, l'objectif de ce vol était de revendre les trois exemplaires du Livre noir des Hell's.
Éric Viens a aussi plaidé coupable à une accusation de recel d'un chèque.
Lors de la fouille, les agents du Service de police de Sherbrooke avaient trouvé sur lui un chèque qui n'était pas libellé à son nom. Il a reconnu l'avoir volé dans la boîte aux lettres d'une personne qu'il ne connaissait pas.
Viens avait renoncé dès le début des procédures judiciaires à sa remise en liberté.
Les deux mois de détention provisoires ont été retranchés de la peine imposée par la juge Fabi.
Sonw avocat Me Jean-Marc Bénard demandait au tribunal une peine de 90 jours de prison discontinus, alors que la procureure aux poursuites criminelles Me Laurence Bélanger avait plaidé une peine de deux ans de détention.
Il avait écopé d'une peine de 16 mois de détention en 2016 pour plusieurs vols dans les commerces.
Viens a été accusé au même moment que Serge Chouinard, qui aurait agi de façon connexe à Viens.
Chouinard reviendra devant le tribunal le 11 juillet prochain.
L'individu de 54 ans a été accusé de vols à la Biblairie GGC, au Tigre Géant, chez l'Équipeur, au Rona l'Entrepôt ainsi que du vol de 18 pneus chez Pneus SNP.
Multiplication de vols
C'est une multiplication des vols dans les commerces qui a incité le SPS à ouvrir une enquête qui a mené à l'arrestation de quatre personnes à la mi-avril.
Une probation de deux ans a été imposée à Éric Viens dans le cadre de sa peine de 22 mois de prison.
Il lui sera notamment interdit de communiquer avec Serge Chouinard.