Vincent Beaudry se serait introduit à l’intérieur du CHSLD de la rue Belvédère à la fin juin.
Vincent Beaudry se serait introduit à l’intérieur du CHSLD de la rue Belvédère à la fin juin.

Vincent Beaudry devra subir une évaluation

Vincent Beaudry, qui doit répondre à des chefs d’accusation d’agression sexuelle et de non-respect de ses conditions de remise en liberté pour des événements survenus récemment au CHSLD D’Youville, devra subir une évaluation sur sa capacité à comparaître.

L’homme de 36 ans était de retour au palais de justice de Sherbrooke mercredi.

La demande a été soumise par la défense et acceptée par le tribunal.

Il demeure détenu et devra revenir en cour le 29 juillet prochain, indique Me Gabrielle Cloutier.

Rappelons que l’accusé a été accusé lundi de maltraitance envers des personnes aînées.

En matinée, le 29 juin, Vincent Beaudry se serait introduit à l’intérieur du CHSLD de la rue Belvédère. Il se serait rendu à l’étage pour entrer dans la chambre de deux dames où il aurait commis des agressions sexuelles sur chacune d’elle, selon le Service de police de Sherbrooke (SPS).