Une résidence rasée par le feu à Rougemont

Une résidence du chemin de la Petite-­Caroline à Rougemont a été rasée par un incendie, dans la nuit de dimanche à lundi. La propriété est une perte totale.

Les flammes se sont déclarées un peu avant 1 h dans la propriété. Une trentaine de pompiers, incluant ceux de Rougemont, assistés par leurs collègues de Marieville et Saint-Césaire, ont combattu le brasier.

« C’est une structure très vieille avec beaucoup de vices de construction, probablement centenaire et isolée en brin de scie. Une fois que le feu est entré dans les murs, il n’y avait pas grand-chose qu’on ne pouvait faire », explique le directeur du service d’incendies de Rougemont, Patrick Brodeur. 

La maison est une perte totale.

Durant l’intervention, deux pompiers ont été victimes d’un coup de chaleur. Les sapeurs ont été examinés par les ambulanciers sur place, mais ont pu terminer l’intervention après s’être hydratés.

« L’attaque initiale du feu a été très violente, quand on est arrivé c’était vraiment une torche », témoigne M. Brodeur.

Locataires sains et saufs

Deux des trois logements du bâtiment étaient habités, mais tous les locataires ont pu sortir à temps et aucun n’a été indisposé par la fumée.

Les pompiers ont fouillé les décombres pour établir la cause de l’incendie. Des indices laissent croire qu’un feu de cuisson pourrait possiblement être à l’origine du sinistre.

« Ça serait un chaudron oublié sur le poêle qui a pris feu et quand le locataire s’en est rendu compte, il était déjà trop tard », précise le directeur du service d’incendie Patrick Brodeur.