Après avoir été appelé en assistance par la SQ, le SPS a pris la relève. « Il s’est retrouvé dans le stationnement du SPS », indique Samuel Ducharme, porte-parole du corps de police municipale.
Après avoir été appelé en assistance par la SQ, le SPS a pris la relève. « Il s’est retrouvé dans le stationnement du SPS », indique Samuel Ducharme, porte-parole du corps de police municipale.

Une poursuite se termine en accrochage

Après avoir fui les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) à Ascot Corner, un automobiliste de 42 ans s’est retrouvé dans le stationnement du Service de police de Sherbrooke (SPS). En tentant de se sauver à nouveau des policiers, le fuyard a foncé à basse vitesse dans une voiture-patrouille.

L’histoire a débuté vers 17h, samedi, alors que la SQ de la MRC du Haut-Saint-François a reçu un appel, mais que l’interlocuteur a raccroché. « Sur place, la personne qui avait composé le 9-1-1 ne voulait pas rencontrer les policiers. Il a plutôt pris la fuite avec un véhicule qu’il a emprunté sans obtenir la permission [du propriétaire]. Les policiers ont tenté d’intercepter le suspect, sans succès », raconte Stéphane Tremblay, porte-parole de la SQ, ajoutant que l’enquête de la police provinciale se poursuit.

Dans le stationnement du SPS

Après avoir été appelé en assistance par la SQ, le SPS a pris la relève. « Il s’est retrouvé dans le stationnement du SPS », indique Samuel Ducharme, porte-parole du corps de police municipale. 

« Quand les policiers ont eu l’information, ils ont localisé l’individu, enchaîne-t-il. Il y a eu une courte poursuite ; il a tenté de s’enfuir à nouveau. Il a été bloqué par des véhicules patrouille, est entré en collision avec une voiture de police pour tenter de prendre la fuite. Les dommages sont mineurs. On a procédé à son arrestation. » 

L’individu sera accusé d’avoir causé une poursuite policière et de possession de stupéfiant. Personne n’a été blessé. 

Le suspect a été transporté à l’hôpital pour une évaluation psychiatrique.