Une mère casse le bras de son bébé

Une mère a plaidé coupable à une accusation de voie de fait causant des lésions sur son bébé de 4 mois, mardi matin, au Palais de justice de Chicoutimi. La femme a cassé un bras de la petite fille, en l’agrippant trop fort.

Les événements se sont produits en décembre dernier. La mère et son bébé passaient la nuit chez une amie lorsque la petite s’est mise à pleurer longuement. La mère a tenté de la calmer, mais en vain. Selon ce qu’a expliqué la procureure de la poursuite au dossier, Me Nicole Ouellet, la femme est sortie à l’extérieur quelques instants pour reprendre ses esprits. En rentrant, voyant que la petite pleurait toujours, elle l’a prise assez fort par le bras pour lui causer une fracture. L’amie chez qui la mère et son bébé passaient la nuit s’est levée et a pris l’enfant dans ses bras pour en prendre soin.

Ce n’est qu’une semaine plus tard que la petite a été amenée à l’hôpital. Sur place, les médecins ont constaté que le bébé de 4 mois avait le bras cassé, une fracture probablement causée par un adulte. Un signalement a été fait à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et une enquête policière a été mise en branle.

Les deux parents, qui ne sont plus en couple, ont été interrogés et les premières explications de la mère pointaient plutôt vers une responsabilité du père.

C’est lorsque la police lui a proposé de subir un polygraphe qu’elle a tout avoué.

La jeune femme a plaidé coupable devant le juge de la Cour du Québec Pierre Lortie, mardi matin.

La défense, assurée par Me Julien Boulianne, a demandé la confection d’un rapport présentenciel, afin qu’une peine appropriée soit suggérée. La Couronne a abondé dans le même sens. La mère sera de retour en cour en juillet.

Si l’identité de la mère n’est pas divulguée, c’est pour protéger celle de la petite.