Une femme de 21 ans qui est accusée de gestes à caractère sexuel sur un enfant que sa mère gardait a été citée à procès.

Une jeune femme accusée d’agression sexuelle sur un enfant

Une femme de 21 ans qui est accusée de gestes à caractère sexuel sur un enfant que sa mère gardait a été citée à procès.

La jeune femme que l’on ne peut identifier pour ne pas identifier la victime est accusée d’incitation à des contacts sexuels et de contacts sexuels entre le 1er janvier et le 3 novembre 2016 sur un enfant de quatre ans.

Par la voix de son avocate, Me Mélissa Gilbert, l’accusée a renoncé, mercredi, à son enquête sur remise en liberté au palais de justice de Sherbrooke.

La juge Hélène Fabi de la Cour du Québec a cité l’accusée à son procès et remis le dossier au 14 février 2018.

Le service de garde en milieu familial a été fermé à la suite de la plainte criminelle effectuée dans cette affaire.

L’accusée avait été remise en liberté sous plusieurs conditions à la suite de sa comparution.

Elle ne peut pas se trouver en présence de la victime alléguée ou des membres de sa famille.

L’accusée ne peut se trouver en présence de mineures. Elle ne peut non plus se trouver dans les parcs ou en présence de personnes de moins de 16 ans.

C’est la procureure aux poursuites criminelles Me Joanny Saint-Pierre qui représente le ministère public dans cette affaire.