Une Sherbrookoise de 45 ans a été arrêtée pour trafic de stupéfiants. Une perquisition menée à son domicile a permis de mettre la main sur une importante quantité de drogue.

Une importante quantité de stupéfiants saisie chez une Sherbrookoise

Une Sherbrookoise de 45 ans a été arrêtée pour trafic de stupéfiants. Une perquisition menée à son domicile a permis de mettre la main sur une importante quantité de drogue.

Mardi, des membres de la division des enquêtes criminelles du Service de Police de Sherbrooke (SPS) ont procédé à l’arrestation de Nancy Prince, pour trafic et possession dans le but de trafic de stupéfiants.

Après avoir reçu des informations du public et à la suite d’une courte enquête policière, une perquisition a eu lieu au domicile de la suspecte sur la rue du Pin-Solitaire, mentionne Philippe Dubois, porte-parole du SPS.

Les policiers ont saisi 217 grammes de cocaïne d’une valeur de 21 000  $ sur le marché noir, note-t-il. Ils ont aussi trouvé 6.70 grammes de crack, 176 comprimés de speed, 215 grammes de cannabis, du haschich et neuf comprimés à être identifiés. La perquisition a permis de saisir 1275 $ en argent liquide et trois téléphones cellulaires.

«Divers objets servant au trafic dont plusieurs balances, des centaines de sachets en plastique, des listes de comptabilité», énumère Philippe Dubois.

«La suspecte Nancy Prince, connue du milieu policier, a comparu mercredi au Palais de justice de Sherbrooke.»

Windsor

Par ailleurs, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont effectué une opération antidrogue en perquisitionnant une résidence située sur la rue Valiquette, à Windsor. Sur les lieux, les policiers ont procédé à la saisie de plus de 1.5 kilo de cocottes de cannabis, ainsi qu’environ 400 grammes de feuilles de plants de cannabis.

Un homme de 57 ans a été mis en état d’arrestation et comparaîtra ultérieurement en lien avec cette opération policière.

Cette intervention est le résultat d’une courte enquête issue d’informations aussi reçues du public, indique Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ.

Les citoyens peuvent dénoncer toute activité illégale en tout temps, de manière confidentielle, via le Centrale d’information criminelle (1 800-659-4264) et Échec au crime (1-800-711-1800).

30 000 $ d’amende pour une entreprise de Magog

Une entreprise de camionnage de Magog doit verser une importante somme en amende pour avoir commis une infraction à la Loi sur la qualité de l’environnement.

Le 11 avril 2017, l’entreprise Germain Lapalme & Fils inc. a été déclarée coupable d’avoir commis des gestes pouvant nuire à l’environnement, annonce le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.
L’infraction a eu lieu le 1er décembre 2011 et contrevenait à l’article 20 de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Elle a été commise dans le Canton d’Orford, tout près du ruisseau Castle, signale Daniel Messier, conseiller en communications et porte-parole régional ministère.

« Germain Lapalme & Fils inc. a été condamnée à verser une amende totale de 30 000 $, et doit, en plus des frais judiciaires, rembourser les frais de poursuite engagés par le ministère, soit un montant de 925 $ », explique-t-il.

M. Messier attribue à des « problèmes administratifs » le délai entre le jugement prononcé et son annonce publique.

En 2005, l’entreprise avait effectué des travaux menaçant la survie d’un marais dans le Canton d’Orford. La direction régionale du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec avait été alertée par un citoyen du secteur.

M. Messier mentionne que les citoyens peuvent signaler tout acte ou geste pouvant affecter la qualité de l’environnement au bureau du Centre de contrôle environnemental du Québec le plus près au http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/ministere/rejoindr/repertoire.htm, par Internet au http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/ministere/plaintes/plaintes-env.htm ou à Urgence-Environnement au 1 866 694-5454.