La maison d’une famille de Val-Joli est détruite par les flammes, deux jours avant la nouvelle année.

Une famille de Val-Joli perd sa maison dans un incendie

L’avant-veille du jour de l’an a revêtu une allure sinistre pour la famille de Patrick Langlois, Bianca Couture et leurs deux enfants. Alors qu’elle était absente, un incendie a complètement ravagé sa maison. Le bungalow du 10e rang de Val-Joli est une perte totale. La cause exacte de l’incendie n’est pas encore connue. Une enquête est en cours.

Un voisin, Simon Chapdelaine, a fait un appel d’urgence au 911. « Je ne suis certainement pas le seul dans le rang à avoir téléphoné au 911. Je n’avais pas de visuel clair, mais j’ai quand même aperçu une lueur et des flammes. C’est à ce moment que j’ai appelé la ligne d’urgence. »

Lorsque les pompiers de la Régie intermunicipale d’incendie de la région de Windsor ont répondu à l’alerte donnée à 18 h 20 samedi soir, l’embrasement de la maison était total. « Il n’y avait personne dans la maison. Le propriétaire est arrivé en soirée pour constater les dégâts », mentionne le directeur de la Régie, Christopher Grey. 

« Le grand froid a imposé de sonner l’alarme générale. Une trentaine de pompiers des deux casernes de la Régie ont été dépêchés sur les lieux. Le froid extrême a rendu le travail des pompiers très difficile. Une rotation d’effectifs et d’équipement a été nécessaire pour éviter les incidents dus au gel », ajoute le directeur.

À 19 h 30, le brasier était maîtrisé. Les pompiers ont quitté les lieux vers deux heures dans la nuit de dimanche. « Avec la nouvelle année qui commence, on ne souhaite ce genre d’événement à personne», déplore Christopher Grey. 

Le chien de la famille aurait péri dans l'incendie.

Au moment d’écrire ces lignes, aucun commentaire de la famille n’a pu être recueilli.

Incendie dans un garage résidentiel à Bromptonville

Une famille a eu une bien mauvaise surprise en rentrant chez elle après une fête du Nouvel An lundi en fin de soirée : de la fumée s’échappait du garage de sa maison.

Des matières combustibles laissées à côté d’un poêle à bois allumé dans le garage avaient pris feu alors que la famille était partie, et l’incendie avait eu le temps de prendre une certaine ampleur.

Le garage d’une résidence située sur le chemin du 2e Rang dans l’arrondissement de Bromptonville a été la proie des flammes lundi soir. Le travail des pompiers a toutefois permis d’épargner le reste de la maison.

Les pompiers ont toutefois été appelés sur place immédiatement, et ont réussi à maîtriser l’incendie assez rapidement, faisant en sorte que les dommages ne se sont pas étendus au reste de la maison. Seuls le garage et le mur mitoyen ont été touchés.

Le montant des pertes s’élève tout de même à environ 75 000 $.

La maison touchée est située au 549, chemin du 2e Rang, dans l’arrondissement de Bromptonville à Sherbrooke. Personne ne se trouvait à l’intérieur à l’arrivée des services d’urgence.

Une vingtaine de pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke ont été dépêchés sur les lieux.

Un camion-citerne est venu en renfort de Stoke puisque la maison se situe dans un secteur qui n’est pas desservi par le réseau d’aqueduc.