Une accusée prendra six jours pour se rendre à Chicoutimi

Un prévenu n'est pas maître de son temps lorsqu'il se trouve entre les mains du système judiciaire. Une femme de 29 ans de Saguenay l'a appris à ses dépens, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke.

Un trajet qui prend habituellement cinq heures en voiture ou une bonne journée en autobus avec les transferts prendra six jours à travers le système de justice. 

L'accusée doit se rendre au palais de justice de Chicoutimi pour la suite de son dossier. Elle se trouvait à Sherbrooke pour suivre une thérapie concernant une problématique de dépendance. 

Au cours des derniers jours, elle a brisé ses conditions et a été expulsée de la maison de thérapie. Elle devra se rendre à Rivière-des-Prairies, qui n'accepte pas les femmes en détention. 

Elle sera donc détenue à la prison Leclerc à Laval. Elle devra par la suite passer par Trois-Rivières, puis Québec avant d'atteindre Saguenay. L'accusée se trouve devant le système judiciaire pour divers dossiers de menaces, méfait, entrave au travail des policiers et divers bris de probation.