Un vol dans un centre de répit quelques jours avant son ouverture

Un vol a été perpétré dans la nuit de samedi à dimanche dernier au Centre de répit Théo Vallières, quelques jours avant son ouverture officielle. Pour s'immiscer à l'intérieur et voler la tour et l'écran du seul ordinateur, le ou les malfaiteurs ont forcé la porte à l'avant de la bâtisse et endommagé le cadre de porte. Le montant des méfaits s'élève à près de 4000 $.
Un vol a été commis au Centre de répit Théo Vallières de Windsor. La porte avant a été forcée. Sur la photo, on aperçoit Roxanne Vallières, fondatrice et coordonnatrice.
«Ce qui est triste, c'est que le Centre n'ait même pas encore ouvert ses portes et que l'on doive composer avec cette intrusion. En plus, on n'a pas d'argent, on commence», s'indigne Roxanne Vallières, fondatrice et coordonnatrice du Centre de répit.
Arrivé à son bureau dans la matinée de dimanche, un voisin a remarqué la porte arrière du Centre qui était grande ouverte. «En entrant, il s'est aperçu qu'il n'y avait personne. La porte avant avait été forcée et il a contacté les policiers», mentionne Roxanne Vallières en ajoutant que «c'est un geste tout à fait gratuit. Je veux que l'information circule de telle façon que les voleurs ne puissent pas vendre leur butin».
Elle trouve déplorable de constater qu'une entrée par infraction ait eu lieu dans cet endroit où, avec le temps, toute une solide équipe s'est formée pour mener à bien le projet.
L'ouverture officielle du Centre de répit Théo Vallières aura par ailleurs lieu le 17 mai prochain. L'équipe recevra ses premiers usagers le 20 mai. Déjà onze personnes s'y sont inscrites pour les fins de semaine et douze autres ont réservé leurs places pour la période estivale.