Un forcené qui s’est barricadé dans son logement
Un forcené qui s’est barricadé dans son logement

Un siège de près de trois heures à la place Des Ormeaux

Le groupe d’Intervention (GI) du Service de police de Sherbrooke a été appelé, jeudi en début de soirée, à la place Des Ormeaux à Sherbrooke, pour vérifier l’état d’un individu vivant avec des problèmes de santé mentale.

Il était environ 18h15 lorsque le Service de police de Sherbrooke a reçu l’appel de la famille pour aller vérifier l’état d’un proche.

« Le sujet refusait de collaborer et les policiers avaient des raisons de croire qu’il était armé. Le Groupe d’intervention a donc été appelé en renfort par mesure de sécurité. Un périmètre de sécurité a été érigé », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Samuel Ducharme.

Une négociation de quelques heures a été entreprise avec l’individu.

« Les policiers ont défoncé la porte du logement de l’individu. Il a par la suite collaboré avec les policiers. Il a été conduit à l’hôpital pour une évaluation psychiatrique », mentionne le porte-parole du SPS.

Le siège sur la place Des Ormeaux été levé vers 22h.